Personnalités de la semaine : Vincent Fortin et Jean-Philippe Shoiry (Republik)

le 10 décembre 2018


Republik

Vincent Fortin, président, Republik
Jean-Philippe Shoiry, chef de la stratégie et des opérations, Republik

Expression utilisée fréquemment:
Vincent :
À en écouter mon équipe, j’en ai plusieurs ! En voici trois.
That’s it!!!
Je l’ai déjà vu ce film-là ; ça finit bien.
C’est qui le meilleur ami de l’homme ?

JP : Ce n’est pas tout à fait une expression, mais plus un motto. On ne choisit pas ce qui nous arrive dans la vie, mais on choisit notre attitude.

Film favori (ou série favorite)  :
Vincent :
Inception est un très bon film. Pour les séries, c’est une question difficile… J’aime beaucoup Noisey de Vice.
JP : J’ai adoré les séries Entourage et Suits. Pour ce qui est des films… Avatar m’a toujours fait rêver et The Rock et Die Hard demeurent les classiques de mon enfance !

Occupation préférée  :
Vincent :
En dehors du travail ? Vélo, hiking, yoga… Je suis aussi un fan de vins natures.
JP : Ces dernières années, on travaille tout le temps ! J’aime le sport en général et j’ai commencé à pratiquer le triathlon.

Fun fact :
JP a déjà obtenu des essais professionnels dans la CFL au poste de quart arrière et de receveur. Ça remonte à 2011 !
C’est Vincent qui a fait tout le design d’intérieur de nos nouveaux bureaux !

Un engagement responsable d’ici 2021

D’ici 2 ans, l’agence Republik travaillera exclusivement sur des projets responsables. Son engagement éthique n’est d’ailleurs pas tout à fait nouveau, puisque l’agence est certifiée B Corp depuis 2015. « La prise de conscience s’est faite dès nos débuts. C’était une des premières décisions d’affaires que nous avons prises pour mettre agir selon nos convictions », indique Jean-Philippe Shoiry. Et maintenant ? « . Depuis, on s’est surtout concentré sur la qualité de la livraison de nos services et la croissance de l’entreprise. On est arrivé à un point où on voulait aller encore plus loin dans la réalisation de l’impact qu’on voulait avoir par nos pratiques d’affaires. »

Pour ce faire, l’agence s’est tournée vers B lab afin de développer un questionnaire d’évaluation d’impact social et environnemental des organisations. Les résultats, présentés aux employés, leur permettront de décider si le client, ou le projet, correspond aux valeurs de Republik. Avec cette approche éthique, l’agence affirme sa volonté d’utiliser le marketing de contenu et d’influence pour créer du capital social avec ses clients.

Un workshop axé sur le modèle d’affaires de l’avenir  

L’idée n’est pas de délaisser les clients actuels non plus — qui sont d’ailleurs sensibles au sujet. Avant le grand dévoilement, ceux-ci ont été mis au parfum. Et à partir de janvier prochain, un workshop leur sera destiné. « Notre workshop portera sur le modèle d’affaires de nos clients et leur stratégie organisationnelle pour les aider à transiter vers un modèle d’affaires à impact », mentionne Vincent Fortin. « On s’est laissé un délai de 2 ans pour les accompagner dans leur évolution et nous serons accompagnés par CREDO, une entreprise spécialisée en stratégie d’impact, dans cette démarche », poursuit-il.

Par ailleurs, dans le but d’accompagner le plus de gens possible dans cette transformation, l’agence rendra disponible l’atelier au grand public. Les gens intéressés peuvent manifester leur intérêt via le site Web de Republik, qui promet de donner des nouvelles à la fin de l’hiver.

Parions que nous n’aurons pas encore fini d’entendre parler de cette agence à l’éthique enviable.


Personnalité de la semaine : Priya Chopra (1Milk2Sugars)

À lire maintenant

Un nouveau campus du réseau 42 au Québec
PUBinteractive souligne son 10e anniversaire
Plusieurs nouveaux mandats pour Tac Tic Marketing
Tremblant récompensée pour la meilleure utilisation du courriel par l'ANA
Plans de garantie ACQ choisit Voyou
Une Grande soirée des OCTAS 2019 signée Réseau ACTION TI et BLVD Agence Créative
La fin du subreddit NBAStreams
Consignaction choisit IMAGEMOTION
Le CVQ choisit KOZE et Katherine Levac
Jasons «Cannes» avec Karine Courtemanche
Hearts & Science : La science de la donnée
L’industrie de la pub en cavale