La marque O.B. s'excuse de façon humoristique

le 7 décembre 2011


Christian Langlois, réalisateur publicitaire chez Les Enfants, a signé pour l'agence Lowe Roche via The Garden à Toronto, la réalisation de la nouvelle campagne virale nationale des tampons O.B. pour Johnson et Johnson. Ce message viral interactif, qui fait beaucoup déjà parler de lui actuellement, marque le retour en force du produit hygiénique féminin sur le marché canadien suite à une interruption de la production.

Développé autour du concept the Big apology, ("La Grande excuse"), il s'agit d'une satire d'une vidéo musicale inspirée des power ballad. On y voit un chanteur pop adressant une série d'excuses à la jeune consommatrice canadienne, implorant cette dernière de le suivre à nouveau et de reprendre là où ils ont laissé.

La production a été assurée par Bruce Dawson, producteur exécutif chez The Garden, firme spécialisée en Intregrated Media. De plus, l'équipe de Keen Music a collaboré à la création musicale et sonore interactive.


Votre cinéma s’ennuie sans vous

À lire maintenant

Dans l’œil de David Himbert (photographe)
Hate Supermarket: acheter des messages haineux pour faire une différence
Des images plein la Terre
De nouveaux talents rejoignent Adviso
Campagne adidas: changer des vies par le pouvoir du sport
Un nouveau concept pour les restaurants Benny&Co
Personnalité de la semaine: Mélanie Thivierge (La Presse)
Votre cinéma s’ennuie sans vous
Réverbère imagine un programme pour les entreprises québécoises
Acronyme: un nouveau cabinet-conseil en stratégie d’affaires
Archipel repense l'identité du Marathon de Montréal
L'Institut de la crédibilité et Réputation & cie lancent un service sur demande