Quand l'intelligence artificielle se met au service de la communauté sourde et muette

le 3 décembre 2018


Stradigi AI révolutionne les techniques de communication dans la communauté sourde et muette.

Dans le cadre de la 32e Conférence sur les systèmes de traitement de l’information neuronale (NeurIPS) qui a lieu du 3 au 8 décembre prochain au Palais des Congrès de Montréal, Stradigi AI, l’un des principaux fournisseurs de solutions d’intelligence artificielle, présentera sa dernière solution d’AI for Good.

Pour présenter son approche, l’entreprise montréalaise invitera les participants du NeurIPS à découvrir sa nouvelle technologie utilisée pour révolutionner les techniques de communication dans la communauté sourde et muette. Les participants auront ainsi l’occasion de tester la solution et de comprendre comment Stradigi AI peut améliorer de manière significative la vie des gens. De plus,  pour chaque démonstration effectuée lors de la conférence, Stradigi AI s’engage à verser 10 $ au Deaf Anglo Literacy Centre (DALC), un centre d’alphabétisation élémentaire et de communication pour les sourds.

« Chez Stradigi AI, nous sommes convaincus que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique peuvent être utilisés pour résoudre les plus grands défis de la société », a mentionné Carolina Bessega, Chef de la direction scientifique et co-fondatrice chez Stradigi AI.

Stradigi AI


will.i.am sera conférencier à C2 Montréal

À lire maintenant

Dînette Magazine à l’émission télévisée Dans l’oeil du dragon
Groupe Restos Plaisirs fait confiance à Maison 1608 par Solisco
CO2 Solutions fait peau neuve
Le Canada récolte l’or, l’argent et le bronze aux OBIE Awards
Plus beau sur la rue Turgeon
Gestev au festival METRO METRO
Sébastien Léveillé nommé chef de la direction de Sollio Agriculture
Célébration des piliers de l'économie montréalaise
La Corporation ski et golf Mont-Orford choisit Beauvoir
Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs veut inciter le public à adopter la pêche
Centraide répond en toute transparence au public
SYRUS s’agrandit