Personnalité de la semaine : Stéphanie Vennes (CQCD)

le 3 décembre 2018


Stéphanie Vennes

Stéphanie Vennes
Directrice de projet, Conseil québécois du commerce de détail

  • Expression utilisée fréquemment  : Ah ouin ?!?!!?
  • Film favori (ou série favorite)  : Je m’endors sur toutes les émissions, tous les films… c’est pathétique !
  • Occupation préférée  : Randonnée, randonnée, randonnée. Partout où le travail et les loisirs m’amènent, je me dégage du temps pour marcher dans la nature.
  • Fun fact : Au début des années ’90, j’ai présidé la Fédération étudiante collégiale du Québec pendant deux ans, mais avec beaucoup moins de talent que Léo Bureau-Blouin !

Mission : soutenir la transformation numérique des PME du commerce de détail

Après 20 ans dans le milieu culturel, dont 10 ans à la Place des Arts à gérer des projets technologiques et numériques, Stéphanie Vennes rejoint l’équipe du Conseil québécois du commerce de détail à l’été 2017. Le CQCD vient alors de recevoir un mandat de 4,6 M$ du ministère de l’Économie et de l’Innovation pour mettre en œuvre un programme entièrement gratuit d’accompagnement et de formation destiné aux PME du commerce de détail. Objectif : soutenir 1325 entreprises à travers le Québec dans leur appropriation du commerce en ligne. Tout est alors à faire : monter la démarche, les outils, l’équipe, faire connaitre l’offre de service… Après une phase pilote, le programme est en réalisation depuis novembre 2017.

Avec le Web qui est maintenant au cœur du processus d’achat du consommateur, le commerce de détail subit une transformation sans précédent. Seulement 32 % des PME sont en ligne et 50 % d’entre elles ne vendent que peu. C’est extrêmement exigeant pour les commerçants qui ne disposent pas nécessairement des connaissances et des compétences nécessaires à la mise en place d’une stratégie numérique. C’est précisément à ce besoin que le programme du virage numérique des détaillants québécois répond.

Les entreprises participantes sont jumelées avec un conseiller expert neutre qui les oriente sur les bonnes actions à prendre pour générer des résultats, notamment recourir à des services professionnels pour les appuyer. « Ce dont je suis le plus fière c’est que les conseillers du virage numérique réussissent là où c’est le plus difficile : être pertinent en regard de la situation spécifique de leurs clients et établir avec eux une vraie relation de confiance. »

En octobre 2018, le programme franchissait le seuil du 50 % d’avancement avec plus 650 entreprises accompagnées par l’équipe du virage numérique.


Commerce de détail québécois, désavantage numérique?

À lire maintenant

Un nouveau campus du réseau 42 au Québec
PUBinteractive souligne son 10e anniversaire
Plusieurs nouveaux mandats pour Tac Tic Marketing
Tremblant récompensée pour la meilleure utilisation du courriel par l'ANA
Plans de garantie ACQ choisit Voyou
Une Grande soirée des OCTAS 2019 signée Réseau ACTION TI et BLVD Agence Créative
La fin du subreddit NBAStreams
Consignaction choisit IMAGEMOTION
Le CVQ choisit KOZE et Katherine Levac
Jasons «Cannes» avec Karine Courtemanche
Hearts & Science : La science de la donnée
L’industrie de la pub en cavale