Great White North Growers choisit Republik

le 23 octobre 2018


Le producteur de cannabis canadien Great White North Growers a choisi les services de Republik pour être responsable du développement de la stratégie de marque, de la production et de la distribution de contenu numérique.

Nouveau producteur de cannabis médical et récréatif haut de gamme, GWNG a annoncé son intention de construire une installation de croissance de 142 000 pieds carrés dans l’est de Montréal. Les fondateurs et l’équipe de direction de cette société privée comprennent les vétérans du monde des affaires québécois Peter Schissler et George Goulakos, ainsi que George Desypris, Ph.D. Avec plus de 25 ans d’expérience, Kris Love est le producteur expert.

La construction de l’usine de culture de la société, située à Anjou, commencera le mois prochain. La phase 1 comprendra une installation de 54 000 pieds carrés d’une capacité de plus de 17 000 kilogrammes par an. Peter Schissler, son président, compte créer plus de 150 emplois. Une expansion supplémentaire est actuellement au stade de la planification.

Par ailleurs, Republik a déjà travaillé sur la création du logo et du contenu du site Internet du producteur, et s’attelle maintenant au travail sur les produits de la marque. Dans le cadre de son mandat, l’agence aura pour mission de mettre de l’avant l’expertise et la vision innovatrice de GWNG et de son équipe de producteurs chevronnés tout en éduquant les consommateurs sur une consommation responsable.


Republik relève un défi solidaire

À lire maintenant

À la rencontre de Colossale, la boîte qui fait rayonner le talent d’ici à l’international
Michel Lemay devient directeur exécutif de l'ARTM
Greg Hahn s’associe à l’agence NFA
Ogilvy Canada lance Ogilvy Consulting
La firme Larouche déménage
Le CEFRIO met fin à ses activités
Maxi s'excuse et repense sa publicité controversée
Une vidéo qui souligne le partenariat entre Éternita et Athos
Desjardins et Bleublancrouge lancent une campagne qui fait prospérer
Les publicitaires de demain miseront sur la polyvalence
Un cocktail «fancy» pour ceux qui ne le sont pas
Une campagne au secours des jeunes et des parents