La Maladie d’amour : contagieuse et mobilisatrice

le 15 octobre 2018


La Fondation CHU Sainte-Justine dévoile sa nouvelle campagne la Maladie d’amour des enfants, propulsée par une vidéo montrant l’importance de se rassembler et d’offrir le meilleur des soins aux enfants malades. Ouvrant les portes sur les réalités du centre hospitalier et mettant en vedette de vrais patients et soignants, la vidéo dévoile en exclusivité une reprise de la chanson « La Maladie d’amour » de Michel Sardou. Chantée par Clémentine, Thierry et Ariane, trois jeunes enfants partageant une histoire avec le CHU Sainte-Justine, et accompagnés par Ariane Moffatt et Martha Wainwright, la chanson prend un tout nouveau sens.

« Après avoir dévoilé la nouvelle plateforme de communication de la Fondation au mois de juin dernier, le moment était venu de clamer haut et fort sa mission : demeurer un centre hospitalier de calibre mondial, à échelle humaine. Et cela passera par le développement continu des soins, de l’enseignement et de la recherche, mais surtout par le soutien d’une communauté mobilisée. Avec ce message, qui reprend une chanson bien connue des Québécois, nous voulons toucher le cœur des gens et ainsi propager la Maladie d’amour », affirme Maud Cohen, présidente et directrice générale de la Fondation CHU Sainte-Justine.

En plus de l’offensive, la Fondation annonce du même coup un partenariat avec Guy A Lepage, qui devient officiellement ambassadeur de l’organisation.

« Notre fils est vivant et en santé grâce au personnel médical du CHU Sainte-Justine. C’est donc tout naturellement que j’ai accepté d’emblée de devenir ambassadeur de la Fondation CHU Sainte-Justine. C’est ma façon de redonner à cette institution qui a tant fait pour notre famille. La maladie d’amour, pour moi, c’est celle qui s’anime quand je vois mes enfants, qui me prend au cœur quand ils sont malades, mais aussi, qui est partout à Sainte-Justine. La maladie d’amour des enfants m’a contaminé. À mon tour d’aider à ce qu’elle se propage au plus grand nombre. »

À la vidéo de 90 secondes déployée sur le Web, présentée en version anglaise et française, s’ajoutent aussi du contenu sur les médias sociaux, des bannières Web ainsi que de l’affichage.

Rappelons qu’en juin dernier, la Fondation CHU Sainte-Justine a présenté sa nouvelle plateforme de marque, qui comprenait un nouveau site Web et une nouvelle identité visuelle inspirée des nouveaux bâtiments du CHU Sainte-Justine, inaugurés en 2016. La plateforme de marque et le site Web ont été imaginés et réalisés par lg2.

Crédits

Client : Fondation CHU Sainte-Justine — Maud Cohen, Delphine Brodeur et l’équipe des communications/graphisme
Agence : lg2
Vice-présidence création : François Sauvé
Création : Guillaume Bergeron, Marc Guilbault, Stuart Macmillan
Planification stratégique : Stéfanie Forcier, Jacynthe Prince
Contenu : Joannie Fredette
Service-conseil : Karine Payette, Marie-Michelle Leboeuf
Production d’agence : Isabelle Fonta
Photographie : Robitaille Photo
Réalisation : Ivan Grbovic
Direction de la photographie : Sara Mishara, Ivan Grbovic
Maison de prod./production : Les Enfants
Postproduction : Mel’s
Studio de son/ingénierie : BLVD, Circonflex
Musique : Circonflex
Montage : Hubert Hayaud
Chargé de projets : Marie-Elisabeth Fouquet (numérique), Laurence Bélanger (imprimé)
Production graphique : Sylvain Fortier (numérique), Sylvie Tétreault, Elisa Vu (imprimé)
Médias : Media Experts


Maxi s'excuse et repense sa publicité controversée

À lire maintenant

La firme Larouche déménage
Le CEFRIO met fin à ses activités
Maxi s'excuse et repense sa publicité controversée
Une vidéo qui souligne le partenariat entre Éternita et Athos
Desjardins et Bleublancrouge lancent une campagne qui fait prospérer
Les publicitaires de demain miseront sur la polyvalence
Un cocktail «fancy» pour ceux qui ne le sont pas
Une campagne au secours des jeunes et des parents
Xavier Bureau nommé directeur général du groupe Kaliop
Rencontres virtuelles avec ExoB2B
Finalisation du vote pour le coup de coeur Gutenberg 2020
Kijiji lance la section «Acheter local»