Centraide défait les préjugés face à la pauvreté et l’isolement social

le 4 octobre 2018


Centraide du Grand Montréal lance une toute nouvelle initiative de marketing relationnel auprès de ses fidèles donateurs. Sous le thème « s’il suffisait... », cette campagne multicanal vise à défaire certains préjugés auxquels font face des centaines de milliers de Montréalais vivant dans la pauvreté et l’isolement.

L’offensive, conçue par l’agence Stratégies Marketing Relationnel — qui a souvent collaboré avec Centraide au cours des dernières années — soulève la problématique liée à la pauvreté, au décrochage et à l’exclusion. Par exemple, elle souligne le fait qu’occuper un emploi ne suffit pas à protéger contre la pauvreté ou encore que l’entrée à la maternelle n’est pas toujours un jeu d’enfants.

Dans les prochains jours, les donateurs recevront, par la poste et par courriel, la première des quatre communications visant à faire tomber les préjugés face au décrochage scolaire. Dans cette communication, on indique qu’à Montréal, un jeune sur cinq quitte l’école sans diplôme d’études secondaires. Les préjugés peuvent nous laisser croire que le décrochage est lié à la paresse ou à la démotivation, alors qu’en réalité, ses causes sont plus profondes et peuvent débuter dès la petite enfance.

Déployée en quatre vagues, de septembre à décembre, la campagne postale touchera plus de 30 000 donateurs des années antérieures pour solliciter leur généreuse contribution en appui au travail essentiel qu’effectue Centraide dans la communauté.

Selon Mark Morin, président de l’agence, cette campagne s’attaque à un problème de fond. « Face à la pauvreté et à l’exclusion, les préjugés ont la vie dure. La pauvreté dans une société comme la nôtre dérange et bouleverse notre perception du monde. On croit à tort que les gens touchés y sont pour quelque chose. Rien n’est moins vrai ! Le travail qu’accomplit Centraide est essentiel pour bâtir une société plus juste et équitable. »

Rappelons que Centraide du Grand Montréal intervient sur le territoire de Laval, Montréal et la Rive-Sud. Près de 57 000 bénévoles sont impliqués au sein des quelque 350 organismes qu’il soutient et 22 000 bénévoles se consacrent à l’organisation de sa campagne annuelle.

centraide

À lire maintenant

Le prix bienveillance revient avec une nouvelle catégorie
Double nomination chez Cogeco Média
Germain Larivière choisit de nouveau La Bande
The Windsong Project signé 11:11 Alignement créatif
L'agence web TREIZE dévoile son nouveau site web et ses nouvelles couleurs
Informer à l’interne en temps de crise