Carburer aux défis

par Raphaël Martin, le 29 novembre 2018


Cet article a été publié dans le Grenier Magazine, volume 03, numéro 40.

Une agence 360 de Laval mise sur la synergie créative de ses employés ainsi que sur l’art du dépassement pour faire sa place aux côtés des grands de l’industrie. Portrait de l’agence Carbure (et discussion sur le concept de profondeur) en compagnie de Bruno Boisvert, coprésident et fondateur.

Bruno Boisvert

Voici un petit récit entrepreneurial porté par une vision. Une heureuse histoire ayant débuté il y a de cela sept ans alors que Bruno Boisvert, directeur des ventes pour une grande imprimerie, se met à caresser le rêve de lancer sa boîte de stratégie, design et multimédia. « J’avais une vision à long terme fort ambitieuse, raconte Bruno Boisvert, mais j’y croyais. Et pour que toutes choses se fassent, il me fallait évidemment commencer quelque part. C’est à ce moment que j’ai contacté Jean-François Barrette, mon associé, qui était à l’époque un client à moi. Jean-François était propriétaire de sa petite boîte de graphisme, qu’il opérait du sous-sol de sa maison. C’est là où je l’ai rejoint et où nous avons fondé Carbure ensemble. Nous avons commencé bien modestement, mais toujours avec ce souhait de connaître un développement en constante évolution. Et c’est ce qui nous arrive depuis sept belles années, alors que nous sommes passés de deux associés dans un sous-sol à une entreprise d’une douzaine d’employés brillants et hyper motivés. »
 
DE L’IMPORTANCE DE LA PROFONDEUR

Des employés dont l’expertise, surtout, est d’offrir une panoplie de solutions capables de répondre aux différents besoins de ses clients en matière d’image et d’identité visuelle. « Nous sommes devenus une agence 360 présente de l’idéation jusqu’à la production, poursuit Bruno Boisvert. J’aime parler du concept de profondeur pour expliquer notre façon de travailler, car il se décline de deux façons bien distinctes. La profondeur, d’abord, pour parler de notre équipe. Pour reprendre une métaphore sportive, j’aime dire que pour chacun de nos mandats, nous mettons les meilleurs joueurs sur la glace. Ensuite, j’utilise le concept de profondeur pour expliquer notre désir de prendre des projets linéaires de base et de leur donner un relief inattendu. Dans notre travail avec les clients, on ne se contente pas de prendre la commande et de faire la livraison, car on fait toujours tout en notre pouvoir pour amener le projet à un autre niveau. J’aime dire au client : fais-nous confiance, et tu vas nous remercier. Quand un client embarque avec Carbure, il sait qu’en en donnant un peu plus, il va en recevoir beaucoup. »

GARS DE TERRAIN

Une anecdote de Bruno image bien cette affirmation : « Dans le cadre d’un mandat, on nous avait récemment demandé de faire la refonte d’un logo d’entreprise. Nous y avons été de différentes propositions, mais avons aussi étendu notre vision sur l’ensemble du branding. Le client s’est montré tellement intéressé qu’en 45 jours seulement, nous avons réussi à transformer l’entière image de son entreprise : de la carte d’affaires jusqu’à ses camions de livraison en passant par le visuel dans ses bureaux. Le matin du dévoilement, les employés étaient fébriles. C’était beau de voir ça, de voir leurs regards fiers et surpris. On a accompli un travail incroyable en 45 jours, mais c’est ça l’expérience Carbure, c’est de travailler avec des passionnés qui le sont jusqu’à l’obtention du résultat voulu. Mais encore plus que le résultat, c’est l’aventure de la création et de la production qui me fait triper. Je suis d’abord et avant tout un gars de terrain. J’aime sortir du bureau pour aller voir et comprendre comment les choses fonctionnent, pour être au cœur de l’action. Quand il y a de l’évènementiel de relié à nos projets (eh ! oui, ça arrive aussi !), je suis présent de semaine comme de weekend. C’est important pour moi d’être un boss impliqué. »

ÉNERGIE, SYNERGIE

Et à quoi on carbure, chez Carbure ? « Aux idées, lance Bruno Boisvert du tac au tac. On carbure à l’énergie ainsi qu’à la synergie des membres de notre belle équipe, à qui nous offrons toujours la possibilité de se faire entendre et de se prononcer. À l’agence, on veut que les idées jaillissent de partout, car c’est dans la nuance et la diversité des avis qu’on réussit à se renouveler. C’est pour cela, par exemple, que nous avons fait l’acquisition d’une scène mobile tout récemment : c’était un projet dont je rêvais depuis trois ans et avec lequel nous pourrions réinventer notre apport à l’évènementiel. Vous savez, nous sommes une petite agence comparée aux géants de l’industrie, mais on arrive néanmoins à faire notre place à leurs côtés dans un monde où la compétition est très forte. Mais nous avons une rétention de clients exceptionnelle, laquelle, m’est d’avis, est mue par notre dévotion à fournir de la qualité ainsi qu’à notre désir d’innover. Voilà qui nous sommes. »

carbure


Personnalités de la semaine : Charles Beaulieu et Dave Gourde (Glassroom)

À lire maintenant

Orkestra - Quand le fun pogne
Personnalités de la semaine : Charles Beaulieu et Dave Gourde (Glassroom)
Le Festival TransAmériques veut sortir de la mêlée
Nouvelle campagne Juste pour rire
La Journée des musées montréalais est de retour
Vague de nominations chez Erod
Z Communication ouvre un bureau à St-Eustache
Le Canada récolte l’or, l’argent et le bronze aux OBIE Awards
Plus beau sur la rue Turgeon
Groupe Restos Plaisirs fait confiance à Maison 1608 par Solisco
CO2 Solutions fait peau neuve
Maison 1608 par Solisco signe le guide des vacances au Saguenay–Lac-Saint-Jean