Volkswagen Popular cible les résidents du Plateau avec humour

le 9 août 2018


Une campagne dénuée de produit ou de promotion pour un concessionnaire automobile.

Volkswagen Popular, situé au cœur du Plateau Mont-Royal, a fait appel à CART1ER pour lancer sa nouvelle plateforme de marque.

L’agence a développé une première offensive qui place l’accessibilité du lieu et sa proximité avec la clientèle au cœur du message. Ces deux attributs sont communiqués à travers une campagne visant les résidents des quartiers environnants et les automobilistes qui circulent dans le secteur. Reposant sur des références propres au quartier avec un ton humoristique, la campagne parvient à traduire la notion de facilité d’accès propre au plus vieux concessionnaire Volkswagen en Amérique du Nord, ainsi que les avantages de sa localisation.

Dénuée de produit ou de promotion, la campagne a été conçue en faisant fi de ce qu’on tient pour acquis des publicités de voitures. L’angle d’attaque a plutôt été de se recentrer sur les éléments différenciateurs du concessionnaire automobile. 

L’offensive vivra en affichage extérieur géociblé à Montréal, plus précisément sur le territoire du Plateau Mont-Royal et dans les quartiers adjacents, ainsi qu’en Web et sur les plateformes sociales de la marque.

volkswagen 1

volkswagen 2

volkswagen 3

volkswagen 4

volkswagen 6

Crédits

Annonceur : Charles Basilli – Volkswagen Popular
Agence : CART1ER
Média : OUTFRONT


Top 10 des campagnes du mois d’août

À lire maintenant

Le Barreau du Québec soulève des questions de droit
Marie-Josée Huot nommée productrice chez Rodeo FX
Diane De Courcy devient directrice générale de l’APGP
Nouveau talent chez Konversion
La chaîne CPAC fait peau neuve
Le Club des petits déjeuners crée un comité pour sa relève philanthropique
Biblimags dévoile sa campagne pour faire connaître ses services
Pazazz : bien encrés
Les retrouvailles d’Air Canada
Le feu sacré de Bâton Rouge
Farnham lance une Milkshake IPA en soutien aux producteurs de lait
Nominations de Michel Bergeron et Annie Marsolais à la BDC