Wasabi crée un «champ d’honneur» virtuel en hommage aux anciens combattants canadiens

le 3 novembre 2011


Dans le cadre de la Semaine des anciens combattants, qui se déroule du 5 au 11 novembre, Wasabi Communications a mis en valeur sa créativité et son expertise en marketing interactif au profit des anciens combattants et des vétérans canadiens.

Depuis le 1er novembre, les gens peuvent semer un coquelicot virtuel et envoyer un message d’espoir aux anciens combattants et aux vétérans. Chaque pensée envoyée par les participants permet de déployer un coquelicot dans un «champ d’honneur» lui aussi virtuel. Les pensées envoyées sont aussi reprises sur les profils Facebook des participants qui ont ainsi l’occasion de partager leur message d’encouragement et de porter fièrement le coquelicot en guise d’image de profil.

Les champs de coquelicot et les messages reçus seront projetés sur des murs extérieur géants stratégiquement situés à l’intersection des rues Guy et De Maisonneuve, face à la station de métro Guy, à Montréal, le 8 novembre, et sur l’édifice du magasin Holt Renfrew au 50, Bloor St. Ouest, à Toronto, le 9 novembre. Sur place, le public pourra aussi texter des messages qui apparaitront spontanément sur le mur.

Pour visiter le «champ d’honneur» interactif, rendez-vous sur souvenonsnous.ca.

Pour connaître les crédits de cette campagne, lisez le bulletin Grenier aux nouvelles du 7 novembre 2011.


Bloom parmi les Canada’s Top Growing Companies du Globe and Mail

À lire maintenant

Bloom parmi les Canada’s Top Growing Companies du Globe and Mail
En route vers la 13e édition des Prix Format Libre
Hula Hoop signe le nouveau site internet de Prompt
Capital-Image lauréat aux Prix d'excellence de la SCRP
Le Virage Vert d'Axial
Cheekbone Beauty est lancée sur Sephora.ca
Sébastien Thibault illustre un dossier spécial pour Le Devoir
Tout pour être vous avec Jean Airoldi
Plus de succès avec les courtiers immobiliers
La SAAQ propose la méditation en repensant le lave-auto
Le Réseau express métropolitain choisit Accordex
Redéfinir la notion de propreté avec The Unscented Company