Les Femmes en créa misent sur un tournoi de poker pour parler d’équité

le 19 février 2018


Le regroupement Femmes en créa convie l’industrie publicitaire à un tournoi d’équité poker qui aura lieu le 8 mars prochain, Journée internationale des femmes. Pour l’occasion, lg2 a conçu une version du poker où la reine et le roi ont la même valeur. Dans cette édition spéciale du jeu, les deux personnages partagent la même carte.

« Le poker se joue depuis des siècles. Remettre en question le fait que la reine ait moins de valeur que le roi et utiliser un symbole si universel et acquis de tous devient un outil puissant pour marquer les esprits et pour faire avancer l’équité », résume Andrée-Anne Hallé, conceptrice-rédactrice chez lg2 et conceptrice de l’offensive.

Le but de cette toute première initiative de Femmes en créa est de réunir autour de plusieurs tables les acteurs de l’industrie pour réfléchir dans une ambiance conviviale et détendue sur la place des femmes dans les postes importants, en particulier en création. « On souhaite ainsi mettre en lumière la présence des préjugés inconscients partout autour de nous, qu’on perpétue, hommes comme femmes, sans le réaliser. Et cela a un impact direct sur la façon dont les agences sont structurées », explique Caroline Joassin, conceptrice-rédactrice chez Havas Montréal et cofondatrice du regroupement Femmes en créa.

Par ailleurs, selon L’étude économique sur l’industrie de la communication marketing au Québec publiée par l’A2C à l’automne 2015, les services-conseils des agences québécoises comptent une proportion de 83,5 % de femmes, alors que la direction générale compte une proportion de 77,4 % d’hommes. Quand on sait que bon nombre de dirigeants d’agence sont issus des services-conseils, force est de constater que les femmes des unités de création ne sont pas les seules à souffrir de ces biais inconscients dans l’industrie.

« Avec cet événement, nous souhaitons créer un mouvement rassembleur et inviter autant les hommes que les femmes de toutes les unités du milieu à réfléchir ensemble à des solutions. Il est temps d’arrêter de faire l’autruche, il existe bel et bien un problème qui ne devrait pas exister en 2018 dans une industrie qui se dit aussi progressiste que la nôtre. Il est grandement temps de travailler ensemble à atteindre une véritable équité » conclut Sarah-Catherine Lacroix, conceptrice-rédactrice chez Tam-Tam\TBWA et cofondatrice du regroupement Femmes en créa.

Pour de plus amples détails et vous inscrire, visitez equitepoker.com.

femmes en créa 1

femmes en créa 2

Crédits

Client : Femmes en créa — Patricia Doiron, Caroline Joassin, Sarah-Catherine Lacroix, Adriana Palanca

Agence : lg2

Vice-présidence création : Luc Du Sault


Direction de création : Luc Du Sault

Création : Andrée-Anne Hallé, Anthony Verge

Planification stratégique : Mireille Côté


Service-conseil : Mireille Côté, Félix Blanchet-Levesque

Production d’agence : Mélanie Bruneau

Illustration : Anthony Verge


Réalisation : Eva Van den Bulcke

Direction de la photographie : Antoine Ryan

Maison de prod./production : Les Enfants — Céline Ceillier

Post-production : Fly


Studio de son/ingénierie : BLVD — Frédéric Laurier

Montage : Gregory Kauffman

Direction de production : Julie Pichette


Infographie : David Boivin, Marie-Ève Roussy


lg2 revisite les conséquences de la drogue et de l'alcool au volant

À lire maintenant

Pierre-André Vigneault devient associé chez TUX
KO Média lance les nouveaux sites d’ELLE Québec et d’ELLE Canada
Un affichage qui met de l'avant l’effervescence du Quartier des spectacles
Montréal International reçoit le prix de la meilleure stratégie web du fDi Magazine
L'artiste Sébastien Thibault illustre une campagne d'Amnesty International
Alias Clic réalise le site web d'une entreprise verte
Le père Noël met en place un nouveau système de marketing automation
«Tu t’cognes.T’en parles.» pour éviter les commotions cérébrales
Nathalie Fabien devient directrice principale, chaînes et programmation de Groupe TVA
Une bonne marque employeur, gage d’employeur de marque
L'agence Bob revisite le traditionnel punch des Fêtes
L'initiative «Miracle de Noël» de WestJet: Donner ou recevoir?