Patience Fruit & Co offre des canneberges à vie... dans trois ans

le 16 février 2018


Il faudra attendre 3 années avant de pouvoir participer au concours de Patience Fruit & Co, lancé récemment afin de promouvoir ses produits et communiquer son positionnement de marque.

« Nous souhaitions arriver avec une idée qui allait se démarquer et capter l’attention des consommateurs tout en rappelant les fondements de notre marque », explique Andrée Brasseur, directrice innovation et marketing chez Patience Fruit & Co.

L’offensive prend vie en radio, sur les réseaux sociaux et sur le Web via une page d’atterrissage où un compteur égraine chacune des secondes menant au lancement du concours.

Crédits

Client : Fruit d’Or — Andrée Brasseur, Marie-Michèle Le Moine, Karine Blackburn, Mélanie Pilote
Agence : lg2
Vice-présidence création : Luc Du Sault

Direction de création : Luc Du Sault

Création : Andrée-Anne Hallé
Planification stratégique : Marie-Christine Huppé, Pier-Olivier Léonard
Développement Web : Marc-Antoine Ruel
Infographie : Mélanie Chalifour, Marc Rivest
Service-conseil : Mireille Côté, Marie-Christine Huppé
Production d’agence : Lina Piché
Maison de prod./production : BLVD

Studio de son/ingénierie : BLVD–Olivier Rivard

Gestion de production (numérique) : Julie Pichette

Médias : Médialliance — Marielle Ruelland — Rouge FM (Montréal et Québec), Nicole Caron


Les médias sociaux, on en mange chez Valentine!

À lire maintenant

La Ligue d’improvisation de Québec et Kabane provoquent l’inattendu
Le temps supplémentaire obligatoire ne prend pas de vacances
Me Pierre Savoie désigné «Avocat de l’année» en droit publicitaire et du marketing
RG3 : Le tournoi interagence de ballon-chasseur est de retour 
Des influenceurs s’envolent au Portugal avec Vinho Verde
nventive s’associe avec la Coalition des groupes jeunesse LGBTQ+
Nouvelle image corporative pour l’IRIC
Tandem accueille Chantal Dubé
Rythme révèle sa nouvelle identité signée K72
Utilisation d’Internet par les Québécois : l’écart diminue entre les générations
Cord-cutting — plus ça va mal, plus ça va bien?
Alain Gignac nommé président-directeur général de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal