Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Demandez et vous recevrez

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 13 février 2018


La langue française est remplie de subtilités sémantiques. Au moment d’écrire, choisir le mot approprié demande réflexion. Par exemple, cette réflexion est-elle requise, nécessaire, exigée ou voulue ? Ces quatre mots comportent le sens commun de « demandé », mais chacun s’applique à une situation particulière.

Le mot requis signifie « qui est indispensable pour ce qui est demandé ». Nécessaire désigne une chose essentielle « dont on ne peut se passer pour répondre à un besoin ». Exigé veut dire « requis impérativement ». Quant à voulu, il vise « ce qui est commandé ».

La Banque de dépannage linguistique (OQLF) illustre ainsi ces emplois : « En résumé, ce qui est requis est obligatoire, ce qui est nécessaire est indispensable, ce qui est exigé est réclamé et ce qui est voulu est imposé par les circonstances. »

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : info@sqrp.org


L'œil du rédacteur — En voilà assez !

À lire maintenant

La gastronomie portugaise à l’honneur dans la nouvelle série du Groupe Ferreira
Joliette Toyota s’offre une campagne 360
BEET s’éclate avec Jérôme Rochette
Toast Studio dévoile les coulisses d’Espace pour la vie
Jasons procrastination avec le BEC
West elm braque les projecteurs sur les femmes
La Factry célèbre la créativité
CASSIES : Cossette et SickKids remportent le Grand prix
Groupe Dallaire se construit une nouvelle image
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Republik lance la 3e cohorte Playground
Deux nouveaux joueurs se joignent à Cundari