Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Demandez et vous recevrez

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 13 février 2018


La langue française est remplie de subtilités sémantiques. Au moment d’écrire, choisir le mot approprié demande réflexion. Par exemple, cette réflexion est-elle requise, nécessaire, exigée ou voulue ? Ces quatre mots comportent le sens commun de « demandé », mais chacun s’applique à une situation particulière.

Le mot requis signifie « qui est indispensable pour ce qui est demandé ». Nécessaire désigne une chose essentielle « dont on ne peut se passer pour répondre à un besoin ». Exigé veut dire « requis impérativement ». Quant à voulu, il vise « ce qui est commandé ».

La Banque de dépannage linguistique (OQLF) illustre ainsi ces emplois : « En résumé, ce qui est requis est obligatoire, ce qui est nécessaire est indispensable, ce qui est exigé est réclamé et ce qui est voulu est imposé par les circonstances. »

-

Sylvie Lamothe, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : info@sqrp.org


L'œil du rédacteur — En voilà assez !

À lire maintenant

McDonald’s s’inspire de la culture du «sneaker»
La Presse lance DADA, un nouveau mensuel numérique
Une édition numérique le dimanche pour les quotidiens de Groupe Capitales Médias
Lancement du groupe Facebook Grenier aux nouvelles
Hunt’s® Canada dévoile son riche héritage agricole avec une nouvelle gamme
Marc-Antoine Perron nommé CCO chez Outgo
La loyauté envers une marque, un concept désuet?
Kangalou confie sa stratégie d’optimisation SEO à My Little Big Web
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Glutenberg : sans gluten et sans complexe
Un pionnier de la baguette française fait peau neuve
L’économie de seconde main : la contribution des Québécois diminue