VIA Rail dit bye bye au trafic et aux routes glacées

le 12 janvier 2018


VIA Rail Canada est de retour avec sa campagne « Pourquoi tu ne prends pas le train ? », conçue par l’agence de création Cossette et l’agence média Touché!. Cette offensive invite de nouveau les Canadiens à dire bye bye au péril de la conduite hivernale en optant pour les déplacements en train.

La campagne, qui durera tout l’hiver, a été lancée durant certaines des émissions de fin d’année les plus regardées, dont le Bye Bye 2017 de Radio-Canada et les émissions The National et New Year’s Eve Countdown Special de CBC. Elle compte des prévidéos, de l’affichage extérieur, de la publicité numérique dans LaPresse+ et des publicités dans les médias sociaux.

Cette nouvelle campagne comprend deux vidéos de 15 secondes et six vidéos destinées aux médias sociaux. Les messages illustrent des situations de conduite hivernale éprouvantes qui seront familières aux automobilistes et à leurs passagers. À l’extérieur, des panneaux numériques situés à proximité des principaux axes routiers diffuseront des messages contextuels lorsque la météo sera particulièrement mauvaise afin de renforcer la position de VIA Rail comme solution sûre et intelligente, surtout quand les conditions routières sont difficiles.


Crédits

Annonceur : VIA Rail Canada
Agence : Cossette
Agence média : Touché !
Agence numérique : Tink
Maison de production : 4Zéro1
Réalisateur : François Jaros


VIA Rail vous permet d’éviter le trafic sous toutes ses formes

À lire maintenant

Shopify Montréal prévoit une embauche massive
Camden donne une saveur unique à Boni-Soir et Voisin
Image de marque et site renouvelés pour Le Grand Conseil des Cris
La Coupe Longueuil au goût du jour au Marché public de Longueuil
Syneos fait confiance à Wink Stratégies
Agence Index prend de l’expansion à Toronto et São Paulo
Toyota soutient la Banque publique de lait maternel du Québec
Lauréats des Prix NUMIX dévoilés
« Nulle part ailleurs qu’à CIBL»
VIA Rail vous permet d’éviter le trafic sous toutes ses formes
La Cordée, «généreux de nature»
Ça bouge chez Bob