La Fondation Jasmin Roy dénonce le cyberharcèlement

le 19 décembre 2017


Ogilvy Montréal signe une première collaboration avec la Fondation Jasmin Roy, qui lutte contre la discrimination, l’intimidation et la violence faite aux jeunes en milieu scolaire. Produites gracieusement par l’agence, les exécutions dénonçant le cyberharcèlement présentent des adolescents harcelés par le biais de leur téléphone mobile et mettent en lumière les conséquences graves du cyberharcèlement.

Selon Statistique Canada, une étude récente (décembre 2016) a révélé que 17 % des utilisateurs d’Internet de 15 à 29 ans disaient avoir été victimes de cyberintimidation ou de cyberharcèlement au cours des cinq années précédentes, soit environ 1,1 million de jeunes Canadiens.

« Ces chiffres sont inquiétants et nous démontrent à quel point nous devons mettre plus d’efforts à bien encadrer l’utilisation d’Internet auprès des jeunes et à les éduquer à bien utiliser les réseaux sociaux », soutient Jasmin Roy, président et fondateur.

L’offensive se décline en affichage et en imprimé.

%%%62f1e931de06e%%%

%%%62f1e931de07f%%%

Crédits

Annonceur : Fondation Jasmin Roy
Agence : Ogilvy Montréal
Photographe : Jean Malek

À lire maintenant

Une campagne pour le bec signée par les finissant·es du Collège LaSalle
Trouvez l'écureuil en vous avec BMO
Ogilvy unit ses bureaux canadiens
Cancer Colorectal Canada et Ogilvy en mode sensibilisation
Pense Bon: la communication au service de l'impact social
Le marketing relationnel au coeur de la 10e année de collaboration entre Lassonde et Adviso