La Fondation Jasmin Roy dénonce le cyberharcèlement

le 19 décembre 2017


Ogilvy Montréal signe une première collaboration avec la Fondation Jasmin Roy, qui lutte contre la discrimination, l’intimidation et la violence faite aux jeunes en milieu scolaire. Produites gracieusement par l’agence, les exécutions dénonçant le cyberharcèlement présentent des adolescents harcelés par le biais de leur téléphone mobile et mettent en lumière les conséquences graves du cyberharcèlement.

Selon Statistique Canada, une étude récente (décembre 2016) a révélé que 17 % des utilisateurs d’Internet de 15 à 29 ans disaient avoir été victimes de cyberintimidation ou de cyberharcèlement au cours des cinq années précédentes, soit environ 1,1 million de jeunes Canadiens.

« Ces chiffres sont inquiétants et nous démontrent à quel point nous devons mettre plus d’efforts à bien encadrer l’utilisation d’Internet auprès des jeunes et à les éduquer à bien utiliser les réseaux sociaux », soutient Jasmin Roy, président et fondateur.

L’offensive se décline en affichage et en imprimé.

Crédits

Annonceur : Fondation Jasmin Roy
Agence : Ogilvy Montréal
Photographe : Jean Malek


L’Avenue hébergement communautaire choisit GLO

À lire maintenant

HAHAHA Loft: un espace dédié à la création numérique
Nourrir l’imaginaire des tout-petits un craquelin à la fois
Quand le métal te parle
«Tout un bagage»: pour démocratiser l'art et la culture d'ici
Tourisme Outaouais choisit Orkestra
Sophie Villeneuve gagnante au Gala Jeune Personnalité d’Affaires Banque Nationale
lg2 dans le top 10 des agences mondiales par CSS Design Awards
Michel-Alex Lessard devient vice-président principal, stratégie chez Cossette
Une enquête nationale sur la rémunération des dirigeants d'OBNL
Trois nouveaux mandats pour l’agence Commères
M32 Connect signe de nouveaux mandats locaux et internationaux
Deux experts en santé rejoignent TACT