L’art de laisser votre marque lors d’un événement

le 2 octobre 2017


Quelle est la clé pour réaliser des événements à succès ? Nous sommes allés à la rencontre de Joannie Bergeron, directrice générale d’Immersive productions, qui nous explique les trois principaux points pour un événement réussi.

Stratégie de contenu

Pour Mme Bergeron, un événement va au-delà de « mettre des gens dans une salle avec des cocktails ! ». En effet, pour elle, il faut une bonne stratégie de contenu, c’est-à-dire avoir un message à passer. « Si on veut créer des liens forts et marquer une relation entre une marque et un public, l’événementiel est, selon moi, l’effet de levier le plus efficace pour passer un message et rejoindre effectivement la cible. Ça prend un objectif, un message, un contenu, une raison d’être ».

Immersion complète

Deuxièmement, il est important de créer une bulle d’immersion. Joannie Bergeron précise qu’il n’est pas pertinent non plus d’avoir la « totale immersion à chaque événement ». Pour elle, il est essentiel d’avoir une corrélation très forte entre la stratégie de contenu, la marque, la thématique, les partenaires, etc. « À partir du moment où la personne met les pieds dans l’événement, elle doit être prise en charge, immergée dans l’univers où on veut l’amener. Elle en ressort uniquement lorsqu’elle quitte les lieux. » Pour créer une bulle d’immersion complète, il faut penser à chacun des points de contact, au mobilier, aux partenaires et notamment à l’intégration des commanditaires autre que simplement afficher leur logo.

Production

Le nerf de guerre d’un événement à succès, c’est le volet terrain, l’aspect production. « On a beau avoir une bonne stratégie de contenu, une immersion pensée dans les détails, mais si rien n’est attaché aux filons de production, on se plante ! » Mme Bergeron souligne qu’il est primordial d’accorder son attention aux moindres détails, par exemple l’accueil ou encore les toilettes. « Il faut se mettre dans la peau du participant. Est-ce que tout coule ? Si on oublie un détail en production, alors ça ne fonctionne pas », poursuit-elle.

Pour un événement réussi, il faut donc penser à la combinaison entre le contenu, le message à passer, une stratégie de contenu avec des objectifs clairs, une intégration intelligente des partenaires et intervenants, la bulle d’immersion qui colle aux besoins de la cible et finalement, la production.

« On est tellement stimulé par la publicité que finalement, l’expérience permet de sortir du lot. En tant que participant, on en ressort avec de meilleurs souvenirs, notre appréciation est plus grande, notre compréhension du contenu est amplifiée et le lien est plus émotif face à la marque », conclut-elle.

Pour en connaître davantage sur l’expérience événementielle, inscrivez-vous à la formation « L’expérience événementielle : augmentez votre impact et laissez votre marque » donnée par Joannie Bergeron le 17 octobre prochain, où la gestion de l’efficacité, l’innovation technologique, le budget et l’intégration intelligente seront traités.

Crédit photo : Marc Talbot, Driven Blue Photographies

Crédit photo : Marc Talbot, Driven Blue Photographies

Crédit photo : Équipe blanchesbulles, Mélanie et Pamela

Crédit photo : Équipe blanchesbulles, Mélanie et Pamela

Crédit photo : Équipe blanchesbulles, Mélanie et Pamela


L’art d’optimiser vos campagnes de créativité média

À lire maintenant

La gastronomie portugaise à l’honneur dans la nouvelle série du Groupe Ferreira
Joliette Toyota s’offre une campagne 360
BEET s’éclate avec Jérôme Rochette
Toast Studio dévoile les coulisses d’Espace pour la vie
Jasons procrastination avec le BEC
West elm braque les projecteurs sur les femmes
La Factry célèbre la créativité
CASSIES : Cossette et SickKids remportent le Grand prix
Groupe Dallaire se construit une nouvelle image
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Republik lance la 3e cohorte Playground
Deux nouveaux joueurs se joignent à Cundari