Gosselin Photo passe au commerce omnicanal

le 3 juillet 2017


L’un des plus grands spécialistes de la photo au Québec, Gosselin Photo, lance son site omnicanal signé Absolunet. Développé en collaboration avec Adviso, la plateforme offre aux consommateurs une sélection de plus de 8 000 produits et services pour les photographes de tous les niveaux et fait le lien avec les quatre magasins de la bannière : Québec, Trois-Rivières, Laval, et au Quartier Dix30 de Brossard.

En plus des éléments de base des sites e-commerce (écran adaptatif, mobilité, inventaire en ligne), le nouveau site Web de commerce électronique de Gosselin Photo offre également les fonctionnalités suivantes :

• Achat de produits en rupture de stock et en commande spéciale ;
• Achat de produits en prévente ;
• Vente et achat de produits usagés ;
• Réservation de location d’équipement ;
• Cueillette en magasin (« Pick-up in store ») ;
• Possibilité d’égaler le prix de la concurrence ;
• Paiements via PayPal ou par carte de crédit Visa ou Mastercard.

L’inventaire par magasin permet aux utilisateurs de vérifier le stock avant de se déplacer. Le réseau Gosselin permet aussi aux clients de récupérer en 48 heures un article qui n’est disponible que dans un autre magasin.

Pour la période de lancement, Gosselin Photo offre la livraison gratuite sur toutes les commandes et donne également un sac à dos photo sur toutes les commandes gratuites de 200 $ et plus.

Crédits

Client : Gosselin Photo
Agence : Absolunet


Absolunet signe le nouveau Kanuk.com

À lire maintenant

McDonald’s s’inspire de la culture du «sneaker»
La Presse lance DADA, un nouveau mensuel numérique
Une édition numérique le dimanche pour les quotidiens de Groupe Capitales Médias
Lancement du groupe Facebook Grenier aux nouvelles
Hunt’s® Canada dévoile son riche héritage agricole avec une nouvelle gamme
Marc-Antoine Perron nommé CCO chez Outgo
La loyauté envers une marque, un concept désuet?
Kangalou confie sa stratégie d’optimisation SEO à My Little Big Web
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Glutenberg : sans gluten et sans complexe
Un pionnier de la baguette française fait peau neuve
L’économie de seconde main : la contribution des Québécois diminue