Anne-Virginie Brassard devient conseillère, affaires corporatives à l’A2C

le 12 janvier 2017


L’Association des agences de communication créative (A2C) annonce la nomination d’Anne-Virginie Brassard à titre de conseillère, affaires corporatives, en remplacement de congé de maternité d’Isabel Poirier.

Dans son nouveau rôle, elle devra contribuer à différents dossiers liés à la défense d’intérêts et à la formation continue à l’Association. Elle conseillera notamment les producteurs dans l’interprétation des ententes collectives UDA (TV/radio et INM), ainsi que les entreprises dans leur processus de sélection d’agences.

Avocate et diplômée en marketing à Concordia, Anne-Virginie se spécialise en droit de la publicité et du marketing. Elle a notamment conseillé de nombreuses entreprises sur le sujet, dont la Banque Nationale du Canada, Molson Coors, Bell Canada et œuvré en droit commercial pour la Société du Vieux-Port de Montréal et Tembec. Sa connaissance du milieu légal de l’industrie permettra à l’A2C de poursuivre sa mission et ses services aux membres.

Le reste de l’équipe de la permanence de l’A2C demeure en place soit Dominique Villeneuve, présidente-directrice générale, Romy Belzile-Maguire, conseillère, communication marketing, Mireille Forest, coordonnatrice, services aux membres et Simon Lemieux, adjoint à la coordination. Le retour de congé de maternité d’Isabel Poirier est prévu au début de l’année 2018.


Vague de nominations à l’A2C

À lire maintenant

McDonald’s s’inspire de la culture du «sneaker»
La Presse lance DADA, un nouveau mensuel numérique
Une édition numérique le dimanche pour les quotidiens de Groupe Capitales Médias
Lancement du groupe Facebook Grenier aux nouvelles
Hunt’s® Canada dévoile son riche héritage agricole avec une nouvelle gamme
Marc-Antoine Perron nommé CCO chez Outgo
La loyauté envers une marque, un concept désuet?
Kangalou confie sa stratégie d’optimisation SEO à My Little Big Web
La Maison W signe l’identité du festival Santa Teresa
Glutenberg : sans gluten et sans complexe
Un pionnier de la baguette française fait peau neuve
L’économie de seconde main : la contribution des Québécois diminue