Catherine Maisonneuve

Annexe Communications : l'union fait la force

par Catherine Maisonneuve, le 10 novembre 2016



La fondatrice, Anne Laplante, a rencontré Sylvain Chamberland [alors président de Chamberland-Perron, une entreprise qui se spécialisait en évènementiel], lorsqu’elle étudiait à l’UQAM en 1994. Alors qu’elle croyait postuler pour un poste au sein de l’entreprise, la discussion a rapidement bifurqué et Sylvain lui a proposé de reprendre l’entreprise.

Ainsi, Anne est devenue, à l’âge de 24 ans, propriétaire de l’entreprise spécialisée en évènementiel. Dans les deux années qui ont suivi la transaction, la compagnie fut rebaptisée Annexe Communications. De fil en anguille, mais surtout par le réseau de contacts d’Anne et la base de clients léguée par M. Chamberland, l’agence s’est spécialisée en relations de presse dans le secteur de la culture. Aujourd’hui, Annexe peut se vanter d’être la plus grande firme de communication culturelle au Canada.

Anne Laplante, Présidente

L’agence compte parmi ses clients plusieurs acteurs importants dans le domaine culturel tel que: Evenko, Films Séville, L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision et Québec Cinéma, ainsi que des artistes et personnalités québécoises comme Louis-José Houde, Rachid Badouri, Sugar Sammy,  Éric Salvail et Mitsou, pour ne nommer que ceux-là.

Juste pour rire est également un client très important dans l’histoire d’Annexe Communications. Effectivement, le premier mandat d’envergure au niveau culturel pour l’agence fut la promotion de l’exposition « Hugo Boss » au Musée Juste pour rire en 1996. Ce mandat marqua le coup d’envoi du développement de l’expertise en relations de presse dans le domaine culturel pour l’agence. Juste pour rire est d’ailleurs un client d’Annexe depuis maintenant 20 ans.

Annexe et les artistes


L’histoire d’Annexe Communications est sans contredit une histoire à succès dans laquelle sa fondatrice a eu du flair et a su bien s’entourer. En 1999, Sylvie Savard, relationniste de célébrités, se joint à Annexe en tant qu’associée. L’arrivée de Sylvie marque le début du volet « représentation d’artistes » pour lequel l’agence se spécialise aujourd’hui.

Sylvie Savard, Associée et vice-présidente – 
Communications

Le premier mandat pour Sylvie comme relationniste chez Annexe a d’ailleurs été celui des Grandes Gueules. Ajouter le volet « artiste » à son champ d’expertise a permis à l’agence d’offrir des stratégies de communication adaptées dans le domaine culturel. Par exemple, Annexe Communications s’occupe des relations de presse du film Ça sent la coupe, mettant en vedette Louis-José Houde, qui est également représenté par l’agence. Pour Annexe, la synergie entre les différents départements (représentation d’artistes, promotion de films et relations de presse des maisons de production), permet effectivement d’offrir une solution dynamique et tout-en-un.

« Puisque je représente le producteur et que Sylvie représente l’artiste, par exemple, on est capable de bâtir une stratégie de communication qui se tient et qui a du sens à tous les niveaux. Aussi, pour le client, c’est un one stop shop », explique Marie Routhier, vice-présidente principale chez Annexe.

Annexe et le cinéma


Un autre événement marquant dans l’histoire 
d’Annexe fut l’acquisition en 2009 de Popcorn Communications, une firme spécialisée en relations de presse dans le domaine du cinéma. La base de clients alors chez Popcorn aura permis à Annexe d’augmenter son volume d’affaires et aussi de diversifier son expertise dans le domaine culturel en rajoutant la corde du cinéma à son arc.

Marie Routhier, Associée et vice-présidente – 
Stratégie

L’année suivante, soit en 2010, Marie Routhier se joint à Annexe Communications comme associée. Marie Routhier Communications se spécialisait en relations de presse, plus particulièrement pour les producteurs en télévision et en cinéma. Après plusieurs années à son compte, elle décide de joindre à Annexe pour augmenter son volume d’affaires. « En arrivant chez Annexe, il y avait déjà un bassin de collaborateurs et de ressources qui me permettaient de réaliser des mandats plus importants et surtout d’augmenter mon volume d’affaires, que je n’aurais jamais pu atteindre si j’étais restée seule », raconte Marie.

Depuis 2010, elles sont donc trois associées à la barre d’Annexe Communications : Sylvie Savard, Marie Routhier et Anne Laplante. Trois associées aux expertises complémentaires qui, six ans plus tard, ne regrettent pas leur décision de s’être lancée dans l’aventure. « Pourquoi ça fonctionne : on ne s’est pas associé avec des personnes qui faisaient la même chose que nous, on s’est associés parce qu’on offrait des services complémentaires », poursuit Marie Routhier.

« En agence, le fait de pouvoir faire les choses à plusieurs, ça l’a tellement plus d’impact dans le marché, conclut Anne Laplante. Aujourd’hui, on compte une quinzaine d’employés à l’agence. On est toujours une “agence boutique”, mais on est capable d’offrir l’ensemble des services. Pour un client, c’est un guichet unique et une force de réseau à l’intérieur d’une agence », explique Anne.


L’affichage : le bel exposé

À lire maintenant

Quels impacts les médias sociaux ont-ils sur les consommateurs?
Caméléon Média poursuit sa collaboration avec Lexis Média
Varibase veut vous aider à célébrer les mamans
Voyou revoit la stratégie globale de Levitts
Combo : une agence web qui se spécialise en éco-conception voit le jour
will.i.am sera conférencier à C2 Montréal
L’affichage : le bel exposé
TUX signe une nouvelle campagne à échelle humaine pour Co-operators
Ogilvy 13 fois finaliste au prestigieux Effie
C2 renouvelle sa confiance envers GROUNDZ
La Fédération des chambres immobilières du Québec choisit Publicis
Globalia première agence partenaire Diamond de Hubspot au Canada