IKEA retire une pub qui soulève la colère

le 20 juin 2016


À l’approche du 1er juillet — principal jour de déménagement au Québec — IKEA avait lancé une campagne publicitaire. L’annonce était affichée sur le mur extérieur d’un immeuble résidentiel du Plateau, à l’angle des rues Parthenais et Gilford. Toutefois, l’arrondissement avait banni les panneaux-réclames depuis 2010.

S’exposant à une amende allant de 700 $ à 1400 $ pour sa publicité, l’entreprise, qui a assuré qu’elle avait obtenu au préalable les autorisations requises, a tout de même retiré son annonce en raison de la controverse.

« Bien que cette affiche soit conforme et qu'elle ait reçu les approbations nécessaires, nous avons écouté les préoccupations soulevées et décidé de retirer la publicité », a souligné Stephanie Kerr, responsable des communications du géant du meuble.

Photo via Facebook


Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners

À lire maintenant

Une enquête nationale sur la rémunération des dirigeants d'OBNL
Trois nouveaux mandats pour l’agence Commères
Les agences d'ici se démarquent aux Awwwards 2021
Deux experts en santé rejoignent TACT
Native Touch fait l’acquisition du studio Candy Banners
Tirer son épingle du jeu au féminin
Plusieurs embauches chez Canidé
Le temps d'écran a bondi chez les jeunes depuis le début de la pandémie
Minimal signe le nouveau site web du parcours OASIS immersion
Kia Canada dévoile l'expérience virtuelle d’un Salon de l’auto
L'exposition Leonard Cohen «Une brèche en tout chose» revue par Akufen
Locomotive nommée agence de l’année Awwwards pour une troisième fois