C2MTL en 3 actes : Jour 1

le 24 mai 2016


L’événement à ne pas manquer fin mai est sans contredit C2MTL. Fondée par Sid Lee, on dit que C2MTL est à mi-chemin entre Burning Man et les conférences TED. Réunissant cette année la crème des entrepreneurs et des esprits créatifs du 24 au 26 mai, C2MTL se veut un univers immersif qui transforme votre façon de penser. Retour sur le jour 1.

La cinquième édition de C2MTL, qui allie commerce et créativité, a débuté en grand à l’Arsenal. Au programme ? Une multitude d’activités stimulantes dans un environnement créatif, des conférenciers de renom, des classes de maître, un brainstorming expérimental, ainsi que des ateliers.

Comment profiter de l’expérience C2MTL à fond ? En arrivant tôt et en quittant tard ! Le site est immense et il y a tant de choses à voir, écouter et goûter. Après un petit déjeuner sur place et un peu de réseautage, on se dirige vers le « Lab ».

Crédit photo : C2MTL

Crédit photo : C2MTL

Tout au long de la journée, les participants peuvent découvrir des expériences pour se plonger dans l’univers C2. Imaginant de nouveaux environnements atypiques de brainstorming pour nous aider à sortir de notre cadre de référence habituel, C2 Lab a créé 4 expériences :

  • le parapluie (deux par deux, les participants vivent un moment intime en avançant ensemble dans un corridor de neige sous un parapluie)
  • le jardin (seul, le participant vit un moment d’introspection et de mindfulness silencieux et se promène dans un jardin qui fait appel à ses cinq sens)
  • les canaux (séparés, les membres de différentes équipes formées au hasard discutent sans se voir ni même avoir fait connaissance)
  • la machine (ensemble, la communauté C2 travaille à la création d’une machine qui produira, au bout du troisième jour, une ingénieuse réaction en chaîne)

Le Grenier, quant à lui, a eu un petit faible pour le jardin et le parapluie! Puis, tous les résultats des brainstroms sont affichés sur un mur, afin de ressortir l’intelligence collective de la communauté C2.

Dès 9 h 30, c’était la levée du rideau avec Jean-François Bouchard, président et commissaire de C2 et président-directeur général de Sid Lee, avec un mot du premier ministre du Québec, Philippe Couillard. Déjà, on nous promet de nous en mettre plein la vue avec la prochaine édition, qui concorde avec le 375e anniversaire de Montréal. Ensuite, nous avons eu droit à une conférence de Tim Brown, président-directeur général d’IDEO, ainsi que Paul Bennett, chef de la création, IDEO.

Parmi les autres conférenciers de la journée, on compte Elora Hardy, fondatrice et directrice de création, Ibuku, James Jackson, directeur général chez Intel, David Johnston, gouverneur général du Canada, Wanjira Mathai, directrice, wPower Hub, Chad Dickerson, président-directeur général, Etsy, Patrick Frisk, président-directeur général, Groupe ALDO, Dr David Suzuki, animateur, auteur et cofondateur de la Fondation David Suzuki, ainsi que plusieurs autres.

Crédit photo : C2MTL

Entre deux conférences, on peut se la couler douce sous le soleil plombant, avec un verre à la main (ou pas), et profiter de la panoplie de camions de rue pour combler notre fringale.

Crédit photo : C2MTL

Que faire en fin de journée ? Se diriger vers la piscine à balles ! Avec quatre bassins sur trois paliers, c’est l’endroit idéal pour se perdre dans des conversations de groupe et faire de nouvelles rencontres, et ce, tout en relaxant!

À suivre demain pour le jour 2 ...


C2 Montréal, Lune Rouge et HUB Montréal au cœur du pôle de la créativité numérique

À lire maintenant

Triple nomination chez Carat Canada
Le Groupe Havas crée un centre d’innovation en intelligence artificielle à Montréal
Mondou choisit Jungle Média
KO Média lance Édition Papier
Tourisme Montréal complète la refonte de son écosystème numérique
Esther Bégin devient chef d’antenne de la CPAC
Julie Cardinal se joint à Digital Dimension
Cinélande accueille la réalisatrice Zoé Pelchat
La Gaspésie en mode charme
Les Sociétés Alzheimer rappellent que la mémoire est une faculté qui oublie
Soko : une nouvelle source de revenus pour les éditeurs
Produktions K célèbre ses 20 ans