Vanessa Fortin-Houle

Préambule communication : quand formation rime avec pratique

par Vanessa Fortin-Houle, le 24 mai 2016


Une université qui offre à ses étudiants une opportunité en or : celle de joindre l’utile à l’agréable grâce à une agence in house. Le Grenier magazine s’intéresse cette semaine à Préambule Communication, une agence pas comme les autres!

Une université ou une agence?


Préambule Communication, c’est une agence qui œuvre directement depuis les locaux du Pavillon Louis-Jacques-Casault, à l’Université Laval. La raison est bien simple… c’est parce que tous les gens qui y travaillent sont aussi des étudiants. Vous avez bien lu, de valeureuses jeunes gens en plein cœur de leurs études en communication ou en design graphique.

À l’automne 2016, l’agence fêtera d’ailleurs ses 30 ans d’activité. C’est pas peu dire pour cette idée toute fraîche, sortie de la tête de cinq étudiants… en 1986! Le concept était alors simplement de mettre en pratique les techniques apprises dans les cours. Parce qu’il est bien difficile de pratiquer ce qui touche aux communications, bien assis dans une classe, sans clients, sans délais, sans pression, bref sans toute la folie qui est propre aux comm. L’agence offre donc ses services en RP, en pub, en identité visuelle et même en Web / médias sociaux.

Il faut aussi dire que les étudiants sont loin d’être laissés à eux-mêmes. En effet, ils sont solidement encadrés à la fois par des professeurs, mais aussi par l’agence Cossette, avec qui Préambule Communication a une entente. Ainsi, selon les mandats remportés par les étudiants, ils pourront bénéficier d’une double-correction soit par un professeur, soit par un professionnel chez Cossette.

Les Préambuliens, comme ils aiment s’appeler entre eux, travaillent selon les contrats qui leur sont assignés. Ainsi, si chacun peut décider du nombre d’heures qu’il ou elle souhaite accorder à ses mandats, inutile de dire que l’équipe finit par être pratiquement constamment dans ses locaux! Pour ces jeunes, Préambule Communication, c’est leur porte vers l’avenir; c’est une opportunité qu’ils saisissent à bras ouverts, parce qu’ils savent que le temps qu’ils y investissent saura faire la différence pour leurs clients.

L’équipe 2015-2016 de Préambule Communication

Un tremplin vers le marché du travail


Pour faire partie de l’équipe de Préambule Communication, tout commence à l’automne, lors de la campagne de recrutement. Certains postes sont aussi disponibles au printemps, mais le recrutement vise exclusivement les étudiants du certificat ou du baccalauréat en communication, voire ceux en design graphique. Le premier critère de sélection? La motivation! Voilà donc une agence qui carbure à la passion plutôt qu’à l’expérience et qui offre des prix compétitifs, et ce, sans couper dans la qualité.

Si l’équipe change de moitié à chaque année, le processus de sélection n’est pas pour autant moins complexe. En effet, détrompez-vous, puisque les jeunes loups qui aspirent aux postes de direction doivent passer une entrevue devant professeurs et professionnels. Il y a cinq postes de direction (souvent offerts en priorité aux étudiants de troisième année) et ces jeunes directeurs siègeront tout au long de l’année au conseil d’administration, aux côtés de ceux qui les ont sélectionnés lors des entrevues! Par la suite, trois postes se distinguent, soit ceux de chargé de projet, de concepteur-rédacteur et de graphiste. Pour ces derniers postes, les entrevues se font devant les directeurs Préambuliens! Dès le départ, c’est donc une belle expérience, bien ancrée dans la réalité.

Une agence, une multitude de profils


Julia Berryman, étudiante à l’Université Laval, occupe cette année le poste de directrice générale. C’est donc elle qui assure le premier contact entre l’agence et le monde extérieur, c’est-à-dire les clients ou les médias. Par la suite, elle affecte à chaque mandat un chargé de projet et un directeur de projet, et ce, selon les forces et disponibilités de chacun. Une rencontre a ensuite lieu avec le client, question de bien évaluer le projet et les besoins du client, suite à quoi la jeune équipe se donne 48 h pour faire un suivi au client, comprenant une prévision budgétaire et un échéancier. Lorsque le contrat est accepté, le projet commence et c’est ici que les tierces parties de l’agence entrent en jeu.

Julia Berryman, étudiante à l’Université Laval et directrice générale chez Préambule Communication

Parmi ces tiers, on compte Marie-Michelle Coulombe, conseillère chez Cossette, qui fait aussi partie du conseil d’administration de Préambule Communication. Son rôle est de guider les étudiants, de répondre à leurs questions et d’affecter à chaque enjeu son professionnel. Elle utilise donc ses contacts pour fournir la meilleure expertise possible aux Préambuliens.

Marie-Michelle Coulombe, conseillère chez Cossette

Le dernier tiers, mais non le moindre, c’est Bernard Dagenais : le maître de Préambule Communication! Le professeur siège au CA depuis les débuts de l’agence et il se fait un plaisir d’accompagner les étudiants au jour le jour et de superviser les communications avec les clients. Un maître dévoué qui a certainement joué un grand rôle dans la carrière de plusieurs professionnels!

Bernard Dagenais, professeur à l’Université Laval et membre du CA de Préambule Communication


En gros, Préambule Communication c’est un OBNL qui vise à former la relève et à mettre la théorie en pratique. C’est aussi une excellente occasion pour les étudiants d’acquérir de l’expérience et de vivre « la vie d’agence »… avec tous ses hauts et ses défis!


Article paru dans le Grenier magazine du 16 mai 2016. Pour vous abonner, cliquez ici.



L’Étoile montante du jour: Nour Derouiche (Cossette Média)

À lire maintenant

BROUILLARD ne chôme pas
La Banque TD choisit Ogilvy comme agence de création de référence au Canada
L'agence Anna Goodson accueille Character Pérez
Kryzalid signe le site web de l’Association des architectes paysagistes du Québec
Wazo lève 7,5 millions $ en financement d'amorçage
Couche-Tard en mode ODpanneur
Accès pharma chez Walmart, ça change tout
Décortiquez le mystère de Nuit Blanche et son parfum avec Radio-Canada et PHD
Le fabuleux destin du Cinéma Beaubien
S’engager à fond avec le Fonds du Grand Mouvement de Desjardins
Personnalité de la semaine: Frédéric Bove (Prompt)
Ad hoc recrute trois nouveaux talents