PETA organise un stunt digne d’un film d’épouvante

le 13 mai 2016


Ogilvy & Mather Bangkok, en partenariat avec PETA, a donné toute une frousse aux aficionados de cuir.

Dans une boutique de type « pop up shop », en plein cœur d’un centre commercial prisé de Bangkok, l’agence a ouvert The Leather Work, où sacs à main, chaussures, vestes et accessoires fabriqués à partir d’alligator, de peau de serpent et autres animaux exotiques y étaient exhibés.

Ne se doutant pas que ces articles servaient au coup d’éclat Behind the Leather, les clients ont eu une atroce surprise en tâtant les items convoités. Lorsque les consommateurs essayaient une paire de gants ou de souliers, ils se retrouvaient ensanglantés; les sacoches étaient emplies d’organes fort réalistes; un cœur encore battant se trouvait dans un sac, etc.

Leurs réactions ont été captées dans une vidéo, avec la signature « For the exotic skins industry, cruelty is a daily business ». Le public est ensuite invité à se rendre sur PETAAsia.com/skins afin d’en apprendre davantage.

Parions que ce « stunt-choc » parviendra à conscientiser le grand public sur l’industrie du cuir !


Crédits

Client : PETA
Agence : Ogilvy & Mather Bangkok


Ce n'est pas bête de visiter le Parc Safari

À lire maintenant

GLO accueille 6 nouveaux stagiaires
Commères a le vent dans les voiles
Le virage numérique du Centre du Rasoir
Une star montante des TI est née
2C2B transforme la formule du coworking
BROUILLARD dans le feu de l'action
Route 363, une vodka faite à 100% de patates d'ici
Les effets de la pandémie sur le corps en images
Célébrons la résilience des Canadiens en route vers Tokyo 2020
Trois nouveaux lead créatifs chez TUX
Radio-Canada et l'agence Glassroom pour Desjardins remportent les honneurs du concours TAC-TIL
Du bonheur en quantité pour Sysco Québec