Sara Larin

L’année 2015 en design et un regard sur 2016

par Sara Larin, le 3 mai 2016


Tania Jiménez, directrice artistique et fondatrice de Pulpa, jette un regard sur le design de cette année et sur ce qui est à venir en 2016.

Tania a eu un réel coup de cœur pour le design, à Montréal. Pour cette raison, elle quitte le Mexique pour venir s’y installer. Après quelques expériences de travail, par exemple chez TOXA/Urbania, et de nombreux apprentissages, elle change le cours de son cheminement professionnel. Elle entreprend donc une maîtrise en communication à l’UQAM, puis des études en innovation sociale, à la School of Visual Arts, à New York : un programme qui s’adresse aux créateurs voulant faire plus que du design traditionnel. C’est à partir de ce moment que sa conception du design change et qu’elle fonde son studio : Pulpa. « On peut agir dans n’importe quel milieu [en design] ou avec n’importe quelle matière, avance Tania, mais pour moi le design c’est de proposer des solutions créatives à des problèmes spécifiques. » Depuis, elle partage son temps entre plusieurs projets, dont, plus récemment, le magazine Caribou.

Avant de parler de tendances, elle préfère donner une mise en garde : « Je n’aime pas parler de tendances, surtout en ce qui concerne l’avenir! Le design graphique n’a pas exactement les mêmes mécanismes que la mode ou le design d’intérieurs. L’important est de bien comprendre l’ADN de son client et de lui proposer une solution adaptée à lui, même si la tendance est d’utiliser la couleur pastel, par exemple. »

Tania est de l’école de pensée « less is more ». « Quand j’apprécie le travail des autres, et même dans ma démarche personnelle, je cherche avant tout l’équilibre entre la fonctionnalité, l’esthétisme et la créativité. » C’est d’ailleurs ce qu’on remarque en design cette année, et c’est aussi ce qui se poursuivra l’an prochain. Tania précise également qu’une vague d’inspiration scandinave se fait sentir dans le milieu : « Les maisons blanches et propres, puis les environnements épurés. Les meubles avec des lignes très droites. Cela influence le design en général, surtout le design graphique. »


TOPO 2015 ET À SURVEILLER EN 2016


Logos
Deux logos ont particulièrement attiré l’attention de Tania cette année. Tout d’abord, celui de 30 Park Place, crée par le studio Mother, pour un complexe de résidences privées du groupe Four Seasons, à New York. « Les traits sont simples, il est esthétique, fonctionnel et créatif. On sent la recherche… non seulement pour ce qui est de la typographie, mais aussi pour toute l’histoire et l’architecture. C’est un logo qui vit parfaitement dans son contexte! » Du côté de Montréal, c’est plutôt le logo de la Pizzeria Gema qui a accroché l’œil de Tania, et ce, encore une fois en raison de la simplicité dudit logo.

Logo Pizzeria Gema

De plus, un studio qui s’est bien démarqué cette année, toujours selon Tania, et qui mérite d’être suivi de près : ByHaus. « Martin Laliberté et Philippe Archontakis sont deux designers que j’admire énormément, nous explique Tania, et ce, grâce à leur approche à la fois sophistiquée, réfléchie et fonctionnelle. »

Un autre studio chouchou de Tania, une entreprise plus jeune, mais qui promet : Nouvelle administration. « J’ai beaucoup aimé la nouvelle identité de marque qu’ils ont conçue pour Atelier b, une boutique de vêtements sur St-Laurent. C’est simple, mais très efficace », avoue la directrice artistique.

En 2016, les formes géométriques et les motifs donnant un style épuré continueront à rayonner. En général, « on revient beaucoup à la simplicité des formes : des carrés, des triangles, des hexagones... Ceci va continuer pendant un bon moment! Notamment, on remarque aussi la tendance hipster des logos, avec une typo texturée et un style fait à la main », précise Tania.

Crédit Photo : Studio Mother


Illustrations
Bien qu’il travaille depuis longtemps comme illustrateur, l’année 2015 a permis à Sébastien Thibault d’être remarqué internationalement. Tania souligne : « J’aime beaucoup sa capacité de synthèse et son côté conceptuel : c’est sa force! On reconnaît son style tout de suite. Il fait des illustrations pour Urbania, The New York Times et de nombreux magazines internationaux. »

Le style plutôt joyeux de Simon L’Archevêque fait aussi de lui un illustrateur à surveiller, stipule Tania. « Les formes simples, les textures du style sérigraphie, le choix des couleurs et la symétrie font de son style quelque chose d’unique et de très beau à contempler. »

Crédit photo : Sébastien Thibault, Magazine Caribou


Magazines
La tendance en magazine va de plus en plus vers ce qu’on appelle un mook. Son contenu n’est pas trop collé à l’actualité, ce qui permet aux consommateurs de le laisser sur la table à café et de le consulter sur une longue période de temps. « Caribou et Cereal Magazine en sont de bons exemples », complète Tania.

Sinon, en général, nous allons voir encore plus de designs très stylisés, mais aussi naturels, fortement inspirés du magazine Kinfolk. On préfère revenir à la simplicité, avec beaucoup de blancs, un travail typographique soigné et beaucoup de photos!

Si on remarque que la société tend à un retour vers la simplicité, on peut visiblement en dire autant du design. Les créateurs vont donc poursuivre le travail entamé lors de la dernière année, et ce, afin de le pousser à sa plus « simple expression » pour l’année à venir.

Tania Jiménez, directrice artistique et fondatrice de Pulpa


Recos de pro

Voici les publications et conférences recommandées par Tania, pour suivre tout ce qui se passe en design.

Conférences :
Typo (http://typotalks.com/)
Design Thinkers (http://www.designthinkers.com/)
IIID (http://www.iiid.net/)
What Design Can Do (http://www.whatdesigncando.com)


Publications :
Communication Arts (http://www.commarts.com/)
How (http://www.howdesign.com/)
Eye (http://www.eyemagazine.com)



Article paru dans le Grenier magazine du 11 janvier 2016. Pour vous abonner, cliquez ici.



Le Grenier en bref passe en mode hebdomadaire

À lire maintenant

Ti-Mé, porte-parole de RECYC-QUÉBEC, à la rescousse du recyclage!
Personnalité de la semaine: Diane Lafontaine (Fonds de solidarité FTQ)
L’Étoile montante du jour: Maud Nydegger Ducharme (Camden)
Où jouez-vous cet été?
L’agence NFA supporte les prochains explorateurs canadiens avec le Projet Trebek
ROBIC s'associe à GLO pour sa stratégie numérique
Projet Z: Non à l’exploitation!
Amandine Lainé nommée responsable régionale du recrutement chez Gameloft
Découvrez les athlètes branchés de Bell
Jour des camps 2021: 12,4 millions de dollars amassés
La stratégie omnicanale au service de l'expérience client
Braque propulse la croissance de GoExport et Processia