Catherine Maisonneuve

Le choix décisif des grilles d’automne

par Catherine Maisonneuve, le 7 avril 2016


Pour les télédiffuseurs, le printemps est une saison décisive : c’est à ce moment que les équipes de programmation font le choix final de la grille d’automne, qui est la plus importante de l’année.

C’est également à l’automne que les nouveautés sont majoritairement lancées, et les chaînes en profitent souvent pour se repositionner ou pour renforcer leur image de marque, de même que leur personnalité de chaîne. Musique Plus, par exemple, dont le groupe V Télé a fait l’acquisition l’an dernier, a profité de cette période clé en télé pour annoncer sa toute nouvelle grille d’automne (la première depuis l’acquisition, en septembre dernier); en profitant pour se repositionner après plusieurs mois de spéculations sur l’avenir de la chaîne. Leur stratégie était donc de repartir en force, avec une grille d’automne qui les positionnait stratégiquement dans le marché. « Tous les efforts apportés depuis notre arrivée chez Musique Plus ont servi à réinvestir dans de nouvelles franchises, puis à arriver avec une proposition audacieuse et innovante, confie Nathalie Brigitte Bustos, ex-directrice de la programmation pour le Groupe V Média. Auparavant, MusiquePlus n’aurait pas eu les moyens de s’offrir des émissions comme Gotham et Lip Sync Battle en version québécoise (production d’Éric Salvail), avec des artistes d’ici. Notre stratégie d’entreprise est basée sur une synergie entre les trois stations et elle nous permet d’investir davantage et différemment. »

Nathalie Brigitte Bustos

Bien que les chaînes profitent de la grille d’automne pour sortir leurs émissions phares, qui les ont positionnées comme les leaders dans leurs catégories respectives pour l’année en cours, c’est maintenant devenu plus important que jamais pour ces chaînes d’être pertinentes et de prévoir des nouveautés, et ce, tout au long de l’année. Avec la concurrence des Netflix et autres, la télévision traditionnelle doit se réinventer plus que jamais! C’est donc primordial de sortir des grilles fortes et uniques qui savent se démarquer dans un marché hyper compétitif, afin d’obtenir leur part de marché auprès des téléspectateurs.

Mais comment se déroule le processus de création d’une grille de diffusion? Comment le choix des émissions se fait-il et, surtout, quelle est la stratégie derrière ces programmations? « Les grilles sont faites longtemps d’avance. Pour les acquisitions (NDLR : une acquisition est une émission étrangère dont la chaîne achète les droits de diffusion) il faut se donner le temps de négocier les droits et de faire traduire le contenu! En général, il faut s’y prendre un an à l’avance pour obtenir une production majeure en "acquisition" », poursuit Dominique Bazay, ex-directrice de la programmation chez Bell Media. À l’automne, VRAK diffusera La famille Royale, soit la version française de The Royals, une méga production américaine présentement diffusée sur E!

Dominique Bazay

Le choix des émissions qui se retrouveront sur la grille d’automne est non négligeable et cela demande des mois de préparation, de même qu’une équipe de programmation visionnaire… qui n’hésitera pas à faire des choix parfois osés, voire risqués, pour garder son public à l’antenne, et ce, saison après saison. « On se trouve actuellement dans une période où il faut oser davantage en tant que télédiffuseur, parce que nous voulons plus que jamais plaire aux téléspectateurs », nous explique quant à elle Brigitte Vincent, vice-présidente programmation chez Corus Média. Séries+ a d’ailleurs lancé, à l’automne dernier, un nouveau bloc horaire thématique « télé-réalité », les samedis soirs : une nouveauté pour cette chaîne spécialisée. On y retrouve donc, en primeur, la version française de Hockey Wives.

Les diffuseurs étudient attentivement les habitudes d’écoute de leurs publics cibles, de façon à placer stratégiquement les émissions sur lesquelles les chaînes misent le plus, soit dans les cases horaires les plus susceptibles d’attirer les téléspectateurs. Les chaînes spécialisées, qui vont chercher un public davantage ciblé selon leurs intérêts, diffuseront quant à elles leurs émissions à succès en fonction des habitudes d’écoute de leur public cible; par exemple, les matinées de week-end sont très populaires chez Canal Vie, une chaîne réno/déco, tandis que la case horaire du retour après l’école est la plus importante pour VRAK, une chaîne jeunesse.

La clé du succès d’une grille horaire gagnante réside donc dans une stratégie adaptée à la cible de la chaîne; l’équipe de programmation doit connaître les habitudes d’écoute de son public et positionner leurs émissions les plus pertinentes dans les cases horaires qui risquent de rejoindre le plus grand nombre. La construction de la grille horaire de toute chaîne est cependant un long processus et, surtout, c’est une activité qui est en constant remaniement, et ce, afin d’arriver à fignoler la grille la plus pertinente possible. Les équipes de programmation sont unanimes : lors de la planification de la programmation, il faut aller où les autres chaînes ne sont pas, être pertinent, offrir des nouveautés et, avant tout, plaire aux auditeurs! Le dévoilement de la grille est donc une stratégie de séduction envers un public toujours plus exigeant, qui est plus sollicité que jamais.


Article paru dans le Grenier magazine du 5 décembre 2015. Pour vous abonner, cliquez ici.



Dans l’œil de Tamara Chanoine (pigiste)

À lire maintenant

Centraide donne l’essentiel
Protégez-vous dévoile une nouvelle campagne
Le Gala Artis sous la direction artistique de Lüz Studio
La paire MediaTonik et Desjardins à la rencontre des entrepreneurs
Kareen Emery devient vice-présidente chez sept24
La SOCOM est à la recherche de candidats pour son C.A.
Dans l’œil de Tamara Chanoine (pigiste)
Du talent à revendre à l’Université Laval
Disparition des cookies tiers: en quête de solutions
Hydro-Québec fait appel à Toast Studio
Attraction Média et la Fondation Le CIEL contre la haine en ligne
McDonald's met de l'avant sa poutine