Smarcut : la boîte qui aide les réalisateurs à couper

le 31 mars 2016


Chaque jeudi, nos amis de Bureau de Plogue présentent l'inspirant projet d’un entrepreneur québécois référé par le public. La plogue de la semaine ? Smartcut Agency.

L’entreprise, fondée en 2014 par le journaliste international et recherchiste David Noreau, dessert une clientèle principalement composée de maisons de production, médias, agences de publicité et studios de jeux vidéo. De Moscou à Dubaï, en passant par Dakar et Singapour, l’agence d’images a vite bâti un réseau de 900 collaborateurs. Grâce à ces professionnels, Smartcut est en mesure d’offrir, à une fraction du coût habituel, des services qui incluent le recrutement d’équipes de tournage, la recherche et le repérage, ainsi que la production déléguée.

Depuis janvier, l’agence offre également un service de stock-shot sur commande , c’est-à-dire la possibilité de faire tourner des images selon des critères spécifiques et de les utiliser sous licence exclusive. L’agence propose désormais un service de supervision en direct qui permet à ses clients de diriger un tournage en temps réel, comme s’ils étaient sur place.

Déjà, l’implication des partenaires de Smartcut à l’étranger a évité des déplacements équivalents à l’émission de 30 tonnes de gaz à effet de serre et l’aventure ne fait que commencer. La boîte compte percer le marché américain et se doter d’un pied-à-terre en Europe.

À lire maintenant

Étoile montante: Camille Voynet (Hamak Marketing Numérique)
Kina Communication: la bonne agence, au bon moment
Avec ses prix ridicules tous les jours, Canac aide pour vrai
Des agences canadiennes en lice au concours Global Agency of the Year de Campaign
Les rendez-vous de la création de contenu: des conférences dynamiques
Personnalité de la semaine: Laure de La Moussaye (orangetango)