Chaire de recherche du Canada en genre et intervention en dépendance

Chaire de recherche du Canada en genre et intervention en dépendance

Longueuil

À propos

Récemment établie au Département des sciences de la santé communautaire de la Faculté de médecine et des sciences de la santé au campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke sous la direction de la Professeure Karine Bertrand, la Chaire de recherche du Canada en genre et intervention en dépendance (IRSC, 2020-2025) s’intéresse à l’influence du sexe et du genre sur les dépendances aux substances psychoactives (SPA) à partir du vécu et des besoins d’individus qui s’identifient en tant qu’hommes ou femmes (cis ou trans) ou autrement (ex. non binaire, cher), au-delà du sexe qui leur a été attribué à la naissance. Les programmes et services en dépendance sont largement peu adaptés aux enjeux de genre, contribuant à maintenir ou même accentuer certaines iniquités. Les activités de la Chaire reposent sur d'étroits partenariats entre chercheurs, décideurs du système de santé et personnes concernées afin de mobiliser les acteurs et guider l'amélioration de pratiques en continu, processus orienté par des recherches basées sur des devis participatifs. Ultimement, ces efforts pourraient contribuer à prévenir l’aggravation, à réduire les conséquences associées aux dépendances et améliorer la qualité de vie et la santé des personnes ayant une consommation de SPA à risque ou problématique. L'Université de Sherbrooke se distingue par des méthodes d'apprentissage pratiques, des thèmes porteurs propulsant ses unités de recherche et une stratégie forte d'innovation et de partenariat.
Grenier Recrutement Logo
Enregistrez votre CV et soyez visible auprès des recruteurs avec votre profil candidat. Plutôt pratique non ?

Ces entreprises peuvent vous intéresser