Guy Bolduc (Bollé Solutions Numériques)

7 actions qu’une PME doit prendre en 2016

par Guy Bolduc (Bollé Solutions Numériques), le 8 février 2016


Pour amorcer l’année, je partage ma vision sur ce que doit être une entreprise numériquement prospère, et comment, même les plus petites d’entre elles, peuvent profiter du Web, pour augmenter leurs ventes et pour rayonner davantage auprès de leur clientèle.

Je vous propose donc, dans ce premier article, une liste d’actions à prendre en 2016 – si ce n’est pas déjà fait. Je vous invite à y réfléchir si, comme moi, vous pensez que désormais les affaires se trouvent dans le Web.

Allons-y!

1- Un site pour exister sur le Web

Avoir un site Web, c’est bien, mais si il ne vous rapporte pas, il y a quelque chose qui cloche. Quel que soit votre domaine d’activité, ou bien la taille de votre entreprise, vous devez investir dans un site Web performant. Savez-vous qu’en 2015, un adulte québécois sur deux a effectué un achat en ligne? Savez-vous aussi que, selon un rapport de la Banque de développement du Canada, 57 % d’un parcours d’achat s’effectue en ligne, et ce, indépendamment du fait qu’il se concrétise en ligne ou en magasin.

Ce qu’il faut retenir, c'est que ce n’est pas parce que vous ne vendez pas en ligne que vous n’avez pas besoin d’un site Internet. Ce dernier permet avant tout d’être trouvé, lorsqu’un acheteur enclenche un processus d’achat. Et (s’il faut le répéter), c’est sur le Web qu’il va le faire!

2- Prévoir un budget pour booster votre présence sur le Web

Même si le marketing de contenu est devenu la norme pour atteindre ses clients sur le Web, il n’en demeure pas moins que vous aurez toujours besoin d’investir un peu d’argent en publicité. En effet, une bonne stratégie de contenu, associée à des campagnes publicitaires ciblées, peut être le mélange parfait pour booster votre présence sur le Web.

Des plateformes comme Google adwords, ou même Facebook, Twitter et LinkedIn, vous proposent des solutions adaptées au Web. Leur force se trouve incontestablement dans une possibilité de ciblage presque chirurgical. Ajoutons à cela la possibilité d’analyser les résultats de votre campagne, avec exactitude et en tout temps.

3- Les réseaux sociaux pour engager la conversation

Les réseaux sociaux sont un formidable moyen de communication, les Québécois en sont d’ailleurs particulièrement friands : ils sont 85 % à les utiliser. Voici donc une bonne raison pour vous de l’exploiter, afin de développer une nouvelle clientèle.

Concrètement, ces réseaux permettent à l’entreprise de créer des relations avec ses clients. Ce qui les rend plus intéressants, c’est leur accessibilité. En effet, créer un profil sur ces réseaux peut ressembler à un jeu d’enfant. Vous devez cependant connaître les outils et les gestes adéquats pour mieux les maîtriser.

4- Investir dans le marketing de contenu

De plus en plus d’entreprises investissent dans le marketing de contenu. Une approche qui se base sur le partage d’information et sur l’éducation du consommateur. Au Canada, les entreprises ont sensiblement augmenté leurs investissements en contenu, comparativement à la publicité. La raison est simple : les spécialistes du marketing ont bien saisi que le consommateur veut moins de publicité, et plus de contenu qui l’aide à résoudre ses problèmes. En investissant dans un blogue d’affaires, par exemple, vous vous donnez la chance d’attirer vers vous des clients potentiels qui, à un moment donné, seront à la recherche d’informations en lien avec votre domaine d’expertise.

5- S’adapter à la mobilité

84 % des Canadiens sont connectés à Internet et possèdent en moyenne 2,6 appareils pouvant se connecter à Internet.

En plus d’être des moyens de communication polyvalents, les appareils mobiles sont devenus de puissants outils de magasinage. Une réalité à laquelle vous devez vous adapter! Cela implique, d’une part, la création d’un site Web adaptatif, c'est-à-dire qui facilite le téléchargement et la navigation sur ces appareils, et d’autre part, une approche marketing, optimisée pour la vente en situation de mobilité.

6- Miser sur la vidéo

La vidéo, c’est l’avenir. Il n’y a plus un doute là-dessus! La consommation de contenu vidéo augmente d’une manière spectaculaire. Les spécialistes prévoient que la vidéo occupera, d’ici 2020, 80 % du trafic sur le Web.

La bataille acharnée que se livrent YouTube et Facebook sur ce terrain est une preuve que c’est par cette voie que seront atteints les consommateurs de demain. En effet, de plus en plus de gens se tournent vers la vidéo, et ce, au moment d’acheter un produit. Le besoin de voir le produit en action ou d’entendre les conseils d’un spécialiste en sont les principales raisons. Il ne me reste qu’une chose à vous dire sur ce sujet : soyez au rendez-vous et misez sur la vidéo!

7- Investir dans la formation

« Training pays », disait le stratège marketing américain Seth Godin, dans l’un de ses derniers billets de l’année 2015.

Le monde du numérique est un domaine relativement nouveau pour beaucoup d’entre vous. Peut-être vous fait-il même peur? Pourtant, tout est dans l’éducation et la pédagogie. Je ne pense pas qu’il existe un domaine aussi démocratiquement accessible que le Web. Votre petite entreprise peut donc, elle aussi, profiter des opportunités qu’offre le Web, en se formant à ses usages et à ses techniques. Je vous encourage d'ailleurs vivement à le faire, et ce, dès que possible!

Quand il est question du Web, il y a tellement d’opportunités à saisir et ça serait vraiment dommage de les laisser passer en raison d’un manque de formation.

Pour apprendre à mieux connaître le coffre à outils du Web et des réseaux sociaux, consultez la liste de nos prochaines formations pour PME et organisations. Réservez votre place dès maintenant!

Informations :
Ingrid Bourgeois, Tél.: 514-805-6079 | Sans frais 1.877.387.0907


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles