Gilber Paquette (Hebdos Québec)

Pour une publicité efficace (2 de 2)

par Gilber Paquette (Hebdos Québec), le 25 mars 2011


Les clients qui achètent de l’espace publicitaire dans les hebdos maximisent-ils leur visibilité?

Plus de 3,6 millions de Québécois disent lire ou consulter leur journal de quartier chaque semaine (Étude StatHebdo 2010), et 68% d’entre eux vont même jusqu’à planifier leurs achats de la semaine à partir de cet outil. Voici donc quelques astuces pour vous permettre de rejoindre plus efficacement cet important bassin de consommateurs.

Quelle grandeur choisir?
Les études démontrent que plus une publicité est grande, plus elle est vue et meilleur est l’impact auprès du lectorat. À preuve, l’achat d’une page quasi complète (70% à 90% d’une pleine page) ne semble pas aussi efficace qu’une pleine page. Ainsi, il est conseillé d’opter pour un format d’une pleine page, quitte à sacrifier une parution d’une page quasi-complète pour réinvestir les économies dans le plein format.

Si vous ne pouvez vous offrir une pleine page, il faut choisir au minimum un format d'un quart de page pour avoir un impact notable. Pour maximiser les retombées de votre publicité, la campagne devrait comporter quatre quarts de page, soit dans la même édition ou durant quatre semaines consécutives. Une façon d’atteindre la pleine page de publicité.

Une étude Ipsos-Descarie menée pour le compte d’Hebdos Québec révèle d’ailleurs que deux demi-pages, trois tiers de pages ou quatre quarts de page génèrent un taux de rappel égal à celui d’une pleine page.

Couleurs et visuels
Si vous choisissez de mettre un peu de couleur dans votre publicité, sachez que cela augmentera le taux de rappel de 34%, ce qui représente un avantage indéniable. Mais attention, il ne faut pas choisir les couleurs la tête baissée.

Il n’est pas nécessaire de publier l’annonce en quatre couleurs «process» pour obtenir un taux de rappel plus élevé. Il importe toutefois d’opter pour des couleurs dans les tons de rouge, d’orangé, de jaune et de vert tendre. L’important est de s’éloigner des tons de brun et de bleu marin lorsqu’une seule couleur est utilisée, car ils sont trop proches du noir.

Pour assurer une harmonie dans la page, il est recommandé de disposer les textes publicitaires en bas de page, et à droite des illustrations. Quant aux éléments visuels tels que photos, croquis ou graphiques, ils seront davantage vus lorsque placés en haut à gauche de la publicité.

Nous espérons que ces quelques trucs et astuces vous permettront de faire des placements publicitaires encore plus judicieux dans vos hebdos respectifs.


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes