Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur - Annoncez-vous de la haute gamme?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 23 novembre 2015


Malheur à vous si c’est le cas! Sachez d’abord que dans cette expression, le mot haut est un substantif, c’est-à-dire un nom, et pas un adjectif qui s’accorderait avec gamme. Il faut donc parler de haut de gamme. Si vous oubliez la règle, pensez au bas de gamme : l’idée ne vous viendrait jamais d’utiliser une basse de gamme, sauf si vous jouez de la guitare électrique!

Au pluriel, vous pouvez écrire des hauts de gamme sans problème, mais si vous adossez l’expression à un nom pluriel, elle demeure invariable, comme lorsque vous sortez vos skis haut de gamme.

-

Gilles Trudeau ARP et rédacteur agréé de la SQRP
Pour nous écrire: [email protected]

À lire maintenant

Adoptez l’assertivité au boulot 
Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle