Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur - Annoncez-vous de la haute gamme?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 23 novembre 2015


Malheur à vous si c’est le cas! Sachez d’abord que dans cette expression, le mot haut est un substantif, c’est-à-dire un nom, et pas un adjectif qui s’accorderait avec gamme. Il faut donc parler de haut de gamme. Si vous oubliez la règle, pensez au bas de gamme : l’idée ne vous viendrait jamais d’utiliser une basse de gamme, sauf si vous jouez de la guitare électrique!

Au pluriel, vous pouvez écrire des hauts de gamme sans problème, mais si vous adossez l’expression à un nom pluriel, elle demeure invariable, comme lorsque vous sortez vos skis haut de gamme.

-

Gilles Trudeau ARP et rédacteur agréé de la SQRP
Pour nous écrire: [email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes