Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur - Merci, bienvenue, je vous en prie, de rien…

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 26 octobre 2015


La dame à qui vous cédez le passage vous remercie et vous vous empressez de lui retourner un bienvenu bien senti… C’est gentil, mais vous utilisez alors le mot dans sa signification anglaise. Préférez les formules « de rien, il n’y a pas de quoi ou je vous en prie ».

En français, l’adjectif bienvenu (au masculin) ou bienvenue (au féminin) qualifie plutôt ce qui arrive à point nommé : cette neige est bienvenue, soyez les bienvenus chez nous. Et lorsqu’on emploie le mot dans la formule d’accueil, seul le féminin est de rigueur, comme dans « bienvenue à nos invités ».

-
Par Gilles Trudeau, ARP et rédacteur agréé SQRP
Pour nous écrire : [email protected]


Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym

À lire maintenant

Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?