Substance Stratégies

L'art d'orchestrer une initiative influenceurs 2.0 percutante

par Substance Stratégies, le 21 septembre 2015


Vu la réussite de plusieurs activités de relations publiques impliquant des influenceurs de l'univers 2.0 comme acteurs principaux, l'équipe de Substance stratégies se positionne aujourd'hui pour vous aiguiller quant aux bonnes pratiques relatives à la mise en œuvre d'une initiative efficace et pertinente.

Une stratégie qui a fait ses preuves

Certes, le terme « influenceur » est l'un des grands buzzwords du moment en organisation. Il va de soi que ces nouveaux leaders d'opinion savent démontrer leur expertise sur un sujet donné et que leur participation à votre stratégie d'entreprise obtiendra un impact immense sur le développement de votre présence sur le web. Il n'y a rien de mieux pour augmenter la portée de vos messages et la performance financière de vos actions en marketing et en communication que de collaborer avec ceux qui engagent déjà sur le sujet et qui détiennent une position bien établie ainsi qu’un fort capital sympathie sur les plateformes sociales. En effet, une récente étude de TomosonMarketing affirme qu'avoir recours aux influenceurs est, à ce jour, la nouvelle meilleure tactique pour acquérir des clients sur le marché. Ce qui est indéniable, c'est la nécessité de les intégrer en les faisant vivre en synergie avec notre stratégie de média payé, acquis et détenu. Le partenariat avec ces trendsetters, pour une initiative unique ou dans le cadre d'une stratégie annuelle, agit à titre de continuité de vos efforts globaux pour solidifier votre crédibilité et amplifier votre visibilité, mais surtout dupliquer les dollars investis en générant du contenu original qui reflète la pensée de celui produit à partir de votre machine interne. Selon BurstMedia, les entreprises ayant intégré les influenceurs dans leurs projets en 2014 ont reçu 6,85$ en média acquis pour chaque 1,00 $ investi en média. C'est une technique qui mérite de loin son investissement et dont la rentabilité est incontestable.

Les réflexions internes

Avant d'être en mesure de vous engager dans ce type d'activation, il est important d'effectuer un travail en amont en vous basant sur trois principaux éléments : les objectifs, la clientèle et l'offre marketing.

Nous connaissons bien les notions très théoriques qui nous apprennent à dresser les objectifs en visant ultimement ce que l'on souhaite acquérir comme effet chez les consommateurs de façon chiffrée. Les objectifs sont généralement traduits par l'augmentation de la notoriété auprès de votre marché cible ou la stimulation de l'achat de vos produits par exemple. Toutefois, à titre d'experts, nous avons une vision différente des considérations stratégiques sur lesquelles vous devriez vous pencher lorsqu'il s'agit d'une stratégie 2.0. Pour être efficaces, les objectifs doivent être simples et principalement viser à optimiser la portée, l'engagement, la qualité du contenu et le comportement de l'internaute.

Ce qui nous amène au deuxième point qui est de définir la clientèle à rejoindre dans le cadre de cette opération. En vous basant sur les personas, les messages à véhiculer ainsi que le plan stratégique développé à partir de vos intentions marketing, vous devez effectuer une réflexion à savoir quels sont les habitudes de consommation de vos cibles en matière de médias numériques et qui sont les influenceurs crédibles à leurs yeux. La résultante de cette première analyse permettra de cerner adéquatement les plateformes sociales à prioriser et le type d'influenceur de l'industrie susceptible d'être interpellé en vue de l'initiative à réaliser. Dans le cas où vous vous voudriez vous adresser aux médias pour le lancement d'un nouveau produit, les blogueurs seront un choix beaucoup plus applicable afin d'obtenir une couverture médiatique instantanée et de générer un buzz de grande portée auprès de la niche à qui vous vous adressez. À l'inverse, si vous désiriez mettre de l'avant l'acquisition d'un prix ou la réalisation d'une innovation propre à votre domaine, il serait judicieux de vous tourner vers la scène des médias traditionnels. Celle-ci détenant une plume journalistique à caractère plus officielle, une publication avec une vaste audience et un public varié, risque d'être d'autant plus intéressée par ce type de nouvelle.

Finalement, il est nécessaire de matérialiser et de concrétiser la nature de l'offre à l'intention des influenceurs. Il s'agit ici de vous poser quelques questions très simples et de réunir les éléments à la suite des réponses qui en dérivent. Quelle est la nouveauté à annoncer? Quel est le critère sur lequel vous misez? Pourquoi souhaitez-vous collaborer avec eux? Quelles sont les dernières tendances du milieu? Doivent-ils se rendre à un événement? En quoi est-ce susceptible de les intéresser? Ont-ils des produits à tester? Sur quelles plateformes devront-ils s'afficher et en quoi leurs suggestions sur le sujet seront intéressantes pour leur public?

Garder en tête qu'ils sont des médias, une nouvelle génération d'éditeurs autodidactes, à la recherche de contenu à forte valeur ajoutée pour développer leur positionnement et mettre de l'avant leur expertise. Votre rôle est d'agir à titre d'agent facilitateur en fournissant du matériel de qualité avec lequel ils pourront maximiser leur portée et satisfaire leur lectorat. D'abord et avant tout, les influenceurs sont des storytellers qui aiment pouvoir mettre en scène leur savoir et partager leur passion tout en bâtissant une relation à long terme avec des entreprises qui leur ressemblent.


Une arborescence de site web idéale

À lire maintenant

Une arborescence de site web idéale
L’automatisation, ce n’est pas automatique
Hype Cycle marketing: avoir les moyens de ses ambitions
Les médias traditionnels : une race en voie de disparition?
L’art de gérer les candidats non choisis
La tendance est au «Bring Your Own Dog» au bureau
Processus d’embauche 101
Des femmes à la direction : l’exception qui confirme la règle
La libération de droits musicaux en publicité
Ce que vous devez savoir sur les droits musicaux
Le SEO local bientôt payant sur Google Mon Entreprise?
La génération Z et Instagram : le changement des codes esthétiques