AtmanCo

Comment favoriser la conciliation travail-famille dans votre entreprise?

par AtmanCo, le 14 juin 2015


La conciliation travail-famille n’est pas l’affaire unique des entreprises et encore moins celle des mères au travail. En réalité, c’est l’affaire de tous. Partant de ce fait, comment favoriser la conciliation travail-famille dans votre entreprise et surtout, comment en faire un succès? Voici 3 grandes étapes (beaucoup moins complexes que vous ne l’imaginez) pour y arriver.

Qu’est-ce que la conciliation travail-famille?

La conciliation travail-famille est l’ensemble des mesures mis en œuvre dans un milieu de travail pour atteindre un équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale. Cela vise à établir un climat de travail qui permet à l’employé d’être au mieux de sa forme, tantôt au bureau, tantôt à la maison.

Conciliation travail-vie personnelle et travail-famille: différents

Attention! Il ne faut pas confondre la conciliation travail-vie personnelle et la conciliation travail-famille. Bien que semblables en apparence, ces concepts sont distincts.

La conciliation travail-vie personnelle est vaste; ses stratégies incluent une foule d’éléments propres à chaque entreprise comme la formation continue pendant l’emploi, la maladie, l’implication citoyenne et la conciliation travail-famille.

La conciliation travail-famille fait spécifiquement référence à la vie familiale. Elle tient compte des exigences liées aux enfants, mais également des responsabilités que peuvent engendrer les proches: conjoint, parents, grands-parents, belle-famille, etc.

Des avantages partagés

Si la conciliation travail-famille offre beaucoup d’avantages aux employés, il en va de même pour l’employeur.

Les employés bénéficiant d’une politique de conciliation travail-famille constatent notamment une amélioration de leur qualité de vie et ressentent une augmentation de leur satisfaction au travail. Cela se transpose, entre autres, à travers une meilleure résistance au stress, un sens de la créativité plus aiguisé, une plus grande motivation ou encore un sentiment d’appartenance accru.

Les avantages chez l’employeur sont tout aussi nombreux: l’amélioration de l’image de l’entreprise, le positionnement comme employeur de choix, la diminution du taux de rotation, l’augmentation de la productivité ou la réduction des coûts liés aux absences ou au présentéisme.

La conciliation travail famille en 3 étapes

1. L’état des lieux

Vous souhaitez passer à l’action et aller de l’avant avec un programme de conciliation travail-famille? Très bien! Mais avant toute chose: tendez l’oreille et écoutez!

D’abord, assurez-vous que cette volonté de changement soit partagée par les membres de la haute direction. Plusieurs modifications de l’organisation du travail auront lieu; vous aurez besoin de leur pleine collaboration et de leur appui afin que tout se déroule le mieux possible. N’oubliez pas de consulter les employés. Offrez-leur l’occasion d’exprimer leurs besoins et leurs attentes en matière de conciliation travail-famille. Cette initiative permettra de leur signaler l’intérêt que porte l’entreprise à leur bien-être.

2. Élaboration de la stratégie de conciliation travail-famille

La stratégie doit tenir compte des irritants actuels et des actions prévues pour améliorer la situation. Il doit donc y avoir une adéquation entre les besoins et les mesures.

Voici quelques pistes de solution recensées dans les programmes de conciliation travail-famille:

Horaire de travail adapté

o réduction du temps de travail
o télétravail
o semaine comprimée (35 heures en 4 jours)
o banque d’heures
o horaire hors des heures d’embouteillage

Gestion familiale

o congés parentaux: maternel, paternel et d’adoption
o bonification des congés et augmentation de la durée
o retrait préventif en cas de grossesse et retour progressif
o installation d’un service de garde
o libération pour des rendez-vous médicaux d’enfant, de parent

L’implantation d’un programme de conciliation travail-famille doit se faire selon un échéancier réaliste. Méfiez-vous des apparentes économies de temps et consacrez-y les délais nécessaires!

3. Suivi et communication

Faites du programme conciliation travail-famille un projet auquel tous les employés se rallieront. Il s’agit d’un programme rassembleur dont tous bénéficieront à un moment, et cela gagne à être clairement communiqué aux employés!

Bien entendu, vous en avez vu d’autres: vous savez que tout changement entraîne des questionnements ou objections. Soyez donc prêts à répondre aux questions, à offrir une écoute active et à faire preuve d’humilité et de diligence pour apporter des changements nécessaires au plan.

Sans l’ombre d’un doute, les employés ont besoin d’une vie familiale et professionnelle équilibrée afin d’offrir le meilleur de leurs capacités au travail. Ainsi, dans un marché à la démographie changeante et dans lequel les employés de qualité se feront plus rares, les employeurs proposant de tels programmes se démarqueront nettement!

__________

Cet article est originalement paru sur le Blogue du Bonheur en Entreprise d’AtmanCo.


Hausse salariale: comment s’y prendre?

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes