Richard Leclerc (Publici-Terre)

La Marche pour l'Alzheimer: un geste digne de mémoire

par Richard Leclerc (Publici-Terre), le 27 mai 2015


Il y a un an, en mai 2014, je recevais un appel de Liz Falconer, de l'agence Brees Communications de Toronto.

Il y a un an, en mai 2014, je recevais un appel de Liz Falconer, de l'agence Brees Communications de Toronto.

Elle me demandait si je pouvais adapter le nouveau slogan que leur agence venait de créer pour Alzheimer Society Canada et leur événement annuel et pancanadien, Walk for Alzheimer's.

Ma mère, Lucienne Dion, est décédée il y a maintenant presque sept ans, souffrant d'Alzheimer. C'est donc dans un esprit de recueillement particulier que je me mis à la recherche d'une version française de "MAKE MEMORIES MATTER". Je ne vous ferai pas la liste exhaustive de tout ce que j'ai pu écrire pendant les heures, non consécutives, où je revoyais ma maman et tous ces bons moments passés avec elle pendant plus de 50 ans, mon père Marc-André qui en a pris soin pendant les dix dernières années de sa vie, mon frère Michel qui, plus jeune, aimait bien la taquiner tout en l'adorant... Je pensais aussi à la belle chanson de Jean-Pierre Ferland, On oublie qu'on oublie, que j'avais fait jouer dans l'église Saint-Ephem d'Upton lors de ses funérailles. Très émotif tout ça.

Richard, 4 ans et sa maman, Lulu

Puis, parmi tout ce que j'avais écrit, il y avait ces quelques mots qui semblaient bien traduire la version anglaise: LA MARCHE POUR L'ALZHEIMER, UN GESTE DIGNE DE MÉMOIRE. C'est ce que l'agence, puis l'annonceur, la Société Alzheimer Society Canada, ont retenu.

Pourquoi je vous parle d'Alzheimer déjà? Ah oui, je viens d'entendre le message radio conçu par l'équipe montréalaise de l'agence John St. pour annoncer La Marche pour l'Alzheimer qui se tiendra le 31 mai prochain. J'ai trouvé ça bon. Bien bon. Très bon même. Vous trouvez que je me répète? C'est ça le concept. La répétition. Tellement lié à ce problème de mémoire... Quand je visitais ma mère, elle me demandait aux cinq minutes comment allaient mes fils, Simon et Julien. Ils vont bien maman. Puis, Simon et Julien, comment vont-ils? Elle me le demandait encore et encore... et chaque fois, elle était contente de savoir qu'ils allaient bien.

Pour être certain que vous ne l'oubliez pas, je me suis permis de reprendre mot à mot le texte de ce message:

Le dimanche 31 mai, c'est la marche pour l'Alzheimer. Alors le dimanche 31 mai, venez marcher... le dimanche 31 mai afin d'aider les Sociétés Alzheimer du Québec à soutenir les personnes atteintes et leurs proches le dimanche 31 mai. Joignez-vous à la marche le dimanche 31 mai afin d'amasser des dons pour vaincre la maladie d'Alzheimer le dimanche 31 mai. Inscrivez-vous avant le dimanche 31 mai sur marchepourlalzheimer.ca. La marche pour l'Alzheimer, c'est le dimanche 31 mai. N'oubliez pas.

Il y a aussi une version anglaise, qui ressemble beaucoup à la française, excepté qu'il est plutôt question de Sunday, May 31st. Mais l'important, c'est que vous reteniez la date.

Bravo à: Annonceur: Fédération québécoise des sociétés Alzheimer - Diane Roch et Nouha Bengaied
Agence: John St.
Voix française: Patrick Chouinard
Voix anglaise: Alex Ivanovici
Direction de création: Angus Tucker et Stephen Jurisic
Création: Cédric Audet et Sébastien Lafaye
Service-conseil: Mylène Savoie
Son: Studio Lamajeure - Jacob Gauthier

Causes? Toujours!
Richard Leclerc, concepteur-réalisateur


Histoire Publici-Terre : Opération Re-Sac de Provigo

À lire maintenant

Transformation numérique : Passer du mythe à la réalité
L'œil du rédacteur — Être ou ne pas être dans son assiette
3 raisons pour lesquelles vous n’avez pas eu l’emploi ou même une entrevue!
Répondre aux commentaires (positifs et négatifs) sur les réseaux sociaux
7 conseils pour augmenter vos chances d’être financé en remplissant une demande de subvention
L'œil du rédacteur — Arrive en ville!
En recrutement tous les moyens sont bons
Mettre son pied à terre
Améliorer la notoriété de sa marque
L'œil du rédacteur — Liaison douteuse ou fatale?
5 points qui expliquent pourquoi choisir une application mobile au lieu d’un site HTML5
Chronique d’humeur?