Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'oeil du rédacteur - Suite à... bien des erreurs!

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 3 mai 2015


L’usage de la locution «suite à» est courant dans la correspondance administrative. Ainsi, la formule «suite à votre lettre» est jugée correcte, mais on lui préférera, dans un langage soigné, une formule comme «en réponse à» ou encore «pour faire suite à».

En dehors toutefois du contexte administratif, vous devez opter pour «à la suite de». Ce n’est donc pas «suite à» la dernière tempête que vous avez fui vers le Sud, mais bien «à la suite de» celle-ci ou simplement, «à cause de».

_________________

Lucie Fauteux, rédactrice agréée
Pour nous écrire: [email protected]


5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi