Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'oeil du rédacteur - Par le biais de: une source douteuse!

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 17 mai 2015


Le mot biais provient du latin biaxius – qui a deux axes – et possiblement de l’ancien provençal biais – détour. La définition de la locution « par le biais de » qui en découle fait ainsi l’unanimité: c’est un moyen détourné et habile de résoudre une difficulté.

Bien que le sens ne soit pas nécessairement malhonnête, il est forcément rusé, voire hypocrite. Alors, ne courez pas le risque! Plutôt que d’affirmer que la société a réalisé ses activités par le biais d’un financement public, optez pour une locution non équivoque comme par l’intermédiaire de, grâce à ou au moyen de.

_________________

Lucie Fauteux, rédactrice agréée
Pour nous écrire: [email protected]

À lire maintenant

Que devrait-on choisir, la publicité payante ou l’optimisation de la visibilité organique?
Marque employeur: de l’expérience employé à l’engagement
Quoi faire après une entrevue?
Site web B2B: pourquoi l’améliorer?
Gros plan sur la sécurité et la bienveillance au travail
Bon coup médiatique: Nike