Samsao

Règles d'or pour une application mobile réussie

par Samsao, le 11 mai 2015


Il existe plus de 1 million d’applications sur le App Store d'Apple ainsi que sur le Play Store de Google et seulement 1% de celles-ci sont un succès commercial. C’est donc une minorité des applications qui percent et qui génèrent la plupart des revenus, d’où l’importance d’avoir une application qui se démarque.

Depuis ses débuts, l’industrie du mobile connait une croissance spectaculaire. En 2014, les développeurs iOS se sont partagés une cagnotte d’environ 10 G$US, soit les mêmes recettes que le box office américain pour cette même année. Ceci est d’autant plus intéressant sachant qu’il y a à peine sept ans, le App Store d’Apple n’existait pas.

Tout le monde entend parler du mobile et des occasions d’affaires qui y sont associées. Par contre, il est important de noter qu’il existe plus de 1 million d’applications sur le App Store ainsi que sur le Play Store de Google et seulement 1% de celles-ci sont un succès commercial. C’est donc une minorité des applications qui percent et qui génèrent la plupart des revenus, d’où l’importance d’avoir une application qui se démarque.

Pour savoir si une application mobile est un médium intéressant pour vous ou votre entreprise, il est important de se poser les bonnes questions avant d’y investir une somme importante de temps ou d’argent. Voici quelques points qu’ont grandement considérés les équipes créatrices des applications à succès actuelles afin de maximiser leur chance de réussite:

1 - Combler un réel besoin

Une application mobile se trouve dans les mains de vos usagers en permanence (ou presque). Vous devez donc tenter de combler un besoin qui est fréquent et récurrent, sinon vos usagers se lasseront de votre application. Par exemple, une application pour un concessionnaire automobile ne permettant que l’achat d’une voiture n’est sûrement pas très appropriée. C’est un achat que les gens font une fois par année au maximum. Un bon contre-exemple serait une application pour une chaîne de supermarchés. Il peut être intéressant pour vos usagers de prendre connaissance des rabais ou même de passer leurs commandes via le mobile de façon quotidienne ou hebdomadaire.

2 - Faire une bonne première impression

Selon une étude recente, 33% des applications téléchargées ne sont utilisées qu’une seule minute. Il est donc important de faire bonne impression dès les premières secondes d’utilisation de votre app. Les usagers sont très rapides pour effacer les applications, il faut donc leur permettre d’utiliser l’application directement après l’installation. Soyez bien descriptifs dans vos explications, un tutoriel initial est souvent la meilleure façon de décrire votre application et son but. Finalement, limitez les «frictions» de première utilisation comme une authentification obligatoire. C’est un privilège qu’a votre application d’être téléchargée, vous devez donc traiter vos utilisateurs comme des VIP en tout temps.

3 - Être créatif et se démarquer

Contrairement à un site web, les usagers ne veulent pas télécharger d’applications qui ne font que donner de l’information sur votre entreprise. Non seulement cela donnera une application passive, mais il sera extrêmement difficile de vous démarquer sur l’App Store et de pouvoir atteindre une nouvelle clientèle. Un site web «responsive» (adaptatif) avec un bon SEO est encore la meilleure vitrine pour n’importe quelle entreprise.

4 - Connaître son auditoire

Est-ce que la clientèle que vous ciblez utilisera votre application? Bien que l’industrie soit en croissance, le bassin des utilisateurs reste majoritairement jeune. Les 25-34 ans représentent encore la majorité des utilisateurs du mobile, il est donc crucial de prendre cet élément en considération lors de la conception de votre projet. Nous pourrions penser à une application dans un centre de retraite pour permettre à ses occupants de commander certains services ou de faire des demandes spéciales. Quoiqu'intéressante et surtout très utile, une telle application ne serait sûrement pas un succès étant donné que la clientèle utilisatrice visée n’est pas friande de ce type de technologie.

5 - Profiter des fonctionnalités mobiles

Une application mobile permet d’accéder à plusieurs caractéristiques de l’appareil telles que le GPS, Bluetooth ainsi qu’une multitude de capteurs. N’ayez pas peur d’expérimenter et d’utiliser ceux-ci comme bon vous semble. Ils sauront enrichir l’expérience usager et peuvent souvent offrir des fonctionnalités inédites, contrairement à un site web «responsive» (adaptatif).

En conclusion, le marché du mobile est en pleine effervescence et peut être une belle opportunité d’affaires. Par contre, avant de se lancer à pieds joints dans l’aventure du mobile, il est important de se poser certaines questions pour valider votre choix. Il faut que votre application comble un besoin récurrent, qu’elle soit facile d’utilisation et que la clientèle ciblée soit agile avec les appareils mobiles.


Les principales tendances UX pour la rentrée 2018

À lire maintenant

Les principales tendances UX pour la rentrée 2018
Du Web au magasin : 12 stratégies pour inciter vos utilisateurs à se rendre dans votre point de vente
Comment obtenir 100 sur PageSpeed Insights…
L’œil du rédacteur — Un vocabulaire intelligent
Pourquoi les gens viennent-ils à vos événements ?
Vous savez ce que vous ne voulez pas, mais ne savez pas ce que vous voulez?
L'œil du rédacteur — Attendre et faire le pied de grue
Que referiez-vous différemment?
Comment on a atteint 100K de vues organiques sur Facebook sur une seule publication
L'œil du rédacteur — Courir les ordures…
Entre liberté et sécurité
L'œil du rédacteur — À tout prix!