ZenData Marketing

Intégration de GIFs, de vidéos ou de formulaires dans un courriel marketing: compatibilité et délivrabilité?

par ZenData Marketing, le 10 mars 2015


Partons d’un constat logique: l’ajout d’un petit plus dans une infolettre ou un courriel marketing va avoir un très bon impact sur le taux de clic. Cela attire l’attention et fait accroître le nombre de ventes dans certains secteurs, comme le prêt-à-porter ou les ventes privées. Et, grâce à des formulaires de sondage, des entreprises peuvent agrémenter leurs bases de données client. Alors, où est donc le hic? Pour chacune des trois insertions, on peut dire qu’il y a un très bon potentiel d’augmentation des vues et des clics, mais un problème récurrent pour celles-ci en empêche une utilisation soutenue.

Les GIFs

En 2012, GIF a été élu mot de l’année aux États-Unis. Longtemps considéré comme kitsch et désuet, c’est une tendance pour le moins élégante et créative qui porte ses fruits. Des tests A/B menés par Style Campaign et Bluefly ont montré, d’une part, une augmentation du taux de clic de 26% et une augmentation de revenu de 12%. En plus de démarquer une entreprise de ses concurrents, l’utilisation du GIF permet de présenter différents produits en une image, de guider le consommateur dans son choix ou de mettre en avant un élément clé. Mais, il y a un mais…

Même si dans la plupart des messageries, les GIFs s’affichent correctement, tel un village gaulois, une messagerie résiste encore et toujours: Outlook 2007-2013 et Windows mobile 7 qui proposent uniquement l’affichage statique de la première image!

Les vidéos

Et la vidéo là-dedans? S’il y a un médium qui peut donner un ROI plus qu’intéressant, c’est bien celui de la vidéo. Outre un très bon moyen aussi de se démarquer, ce média attractif doit s’intégrer dans le courriel marketing afin de ne pas entacher la délivrabilité. Deux solutions pratiques s’offrent à nous: d’une part, le «faux player» et de l’autre, l’intégration d’un player YouTube directement dans le courriel. Le premier consiste à utiliser une image statique à laquelle vient s’ajouter le symbole «play» (type player vidéo YouTube) avec un lien de redirection vers votre site ou une plateforme d’hébergement vidéo. Bien qu’assurant une délivrabilité optimale et du trafic sur votre site web, cette méthode ne met pas à profit l’atout majeur de la vidéo, à savoir l’animation. Pour ce qui en est de la seconde solution, il est dorénavant possible d’inclure votre vidéo YouTube dans vos campagnes courriel, mais aussi de la lire sans avoir à «sortir» du courriel.

Simple et efficace, l’intégration du player permet de mettre à profit toute la puissance de la vidéo. Enfin une solution efficace! Eh bien non! Un bémol à la clé, les logiciels de messagerie (Outlook, Thunderbird, Mail) n’acceptent pas les scripts YouTube. Seuls les webmails Gmail, Hotmail et Yahoo sont capables d’accepter ce type de lecteur. Cette contrainte peut rapidement devenir problématique surtout dans le cadre d’un courriel marketing destiné à une cible B2B. Reste HTML5, qui offre de gros avantages dans la lecture de vidéo. Même si toutes les messageries ne prennent pas encore en compte la balise 'video', il y a fort à parier sur cette technique qui, grâce à l’évolution constante des technologies en production de courriel, va sans doute très rapidement s’imposer comme un standard en la matière.

Les formulaires

Pour suivre, suite à la question d’une collègue, penchons-nous sur l’intégration d’un formulaire ou d’un sondage dans un courriel marketing. Et pourquoi pas me direz-vous! Nous n’aurions plus besoin de systématiquement créer une landing page et le courriel n’en serait que plus interactif.

Ah! La bonne idée! Mais, à nouveau, le souci se pointe du côté des messageries et des webmails. Certains reconnaissent les balises utilisées pour l’affichage d’un formulaire, d’autres évidemment pas! Vous l’aurez compris, le courriel et le formulaire, c’est une histoire d’amour compliquée. Donc, il ne reste que la solution du GIF avec le curseur clignotant qui permet d’atterrir sur la landing page où se trouve le vrai formulaire. Néanmoins, c’est un cas qui est intéressant et qui aura, très probablement, un dénouement heureux d’ici un certain temps.

En conclusion, l’intégration de GIF, de vidéo ou de formulaire peut être un avantage Win-Win dans une campagne de courriel marketing. Le tout est à nouveau dans la connaissance profonde de la clientèle qui est à atteindre, en sachant quelle messagerie elle utilise afin de mieux toucher le coeur de la cible.


Quel salaire souhaiteriez-vous?

À lire maintenant

Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser