iProspect

Les perspectives d’avenir du Search

par iProspect, le 7 janvier 2011


Depuis 10 ans, le Search a connu des changements et des améliorations constantes. Durant la même période, les investissements et les revenus augmentaient de manière exponentielle, et malgré la légère pause lors de la crise de 2008-2009, cette tendance ne cesse de se confirmer.

Ainsi, dans les 5 années à venir, le Search devrait représenter 57% des investissements publicitaires en ligne et passeront de 25 à 55 milliards de dollars aux États-Unis. Ce mouvement est déjà bien en marche, comme l’annonce IAB Canada. Les recettes générées par la publicité en ligne au Canada en 2009 ont atteint 1,82 milliard de dollars, soit une croissance de 14% par rapport à 2008. Les recettes de 2010 n’ont pas encore été publiées, mais les attentes tournaient autour de 2,1 milliards de dollars – soit près 15% de plus que le résultat réel de 2009.

Parmi les évolutions très attendues du Search, nous avons choisi trois tendances: l’indexation des contenus multimédia (Universal Search), les recherches locales et le social search.

L'indexation des contenus multimédia ou «Universal Search»
Au fil des années, le contenu des sites web s'est enrichi: images, vidéos, ressources audio, tweets, profile updates… Or les moteurs de recherche voient qu'il y a une vidéo, une image sur telle ou telle page web, mais ils ne peuvent comprendre à 100% son contenu. Si des solutions techniques existent pour y remédier, les enjeux se situent davantage sur la quantité exponentielle de ces formats mis en ligne chaque jour et de la difficulté d’adaptation requise.

En mai 2008 apparaissaient les résultats universels en provenance d'autres sources que du simple contenu texte des sites web, comme des images, vidéos, actualités, blogs, forum, sites de shopping…

Désormais, la montée en puissance de YouTube, sur lequel 35 heures de vidéo sont téléchargées chaque minute, démontre que l'indexation des contenus multimédia permet d'amener à l'internaute des contenus attractifs, qu'ils soient informatifs ou divertissants, ouvrant, par la même occasion, de nouvelles perspectives à la publicité en ligne.

En outre, les contenus des documents Power Point, Word, PDF, ou Excel sont en passe d'être référencés, offrant aux moteurs de recherches de nouveaux résultats avec lesquels composer et aux entreprises de nouveaux moyens de prouver leur expertise.

Le Local Search
Google Places a remplacé Google Local Business Center et a été inauguré en 2010 sur la base de l'observation que plus de 20% de requêtes contiennent une référence géographique, comme «restaurants montréal».

Les heures d’ouverture, photos, vidéos, coupons-rabais et offres promotionnelles: tout a été mis en place pour offrir aux petites entreprises une panoplie d’outils et de fonctionnalités leur permettant d’augmenter leur visibilité en ligne.

Avec Google Places, un nombre varié de résultats apparaît sur la première page, jusqu’à 10 adresses. Le référencement local prend ainsi le pied sur le référencement naturel classique et une stratégie de référencement local s’avère à la portée des PME, plus particulièrement de celles qui ont au moins une réelle adresse physique.

Par ailleurs, les internautes sont encouragés à formuler des requêtes géolocalisées, notamment par le biais de Google Instant, qui propose, dans la barre de recherche, la pré-saisie de mots clés avec affichage en temps réel des résultats associés, dont des résultats locaux.

Google Places, c'est aussi la prise en compte des avis des internautes dans le classement des résultats, dans la lignée d’une crédibilité grandissante accordée aux contenus en provenance des utilisateurs.

Pour en savoir plus sur l’impact de Google Places sur le référencement local, cliquez ici.

Le Social Search
Facebook touchait 48% de la population américaine en 2009 et 70% en 2010 (source. Le site est par ailleurs estimé à 50 milliards de dollars depuis l’entrée de Goldman Sachs dans son capital à raison de 500 millions pour 1%, soit plus que Yahoo! ou Time Warner.

Et si JP Morgan annonce une hausse de 20% des investissements en référencement payant, Google ne devrait plus être le seul à se tailler la part du lion; Facebook proposant de très intéressants et très ciblés liens sponsorisés sont susceptibles de séduire tant les internautes que les annonceurs. Le social search, mêlé à l’avènement de la recherche locale, propose aux internautes des résultats personnalisés et verticaux. Ces résultats sont moins commerciaux et génèrent moins de ventes directes, mais ils génèrent davantage d’impact social et pourraient avoir une « lifetime value » beaucoup plus élevée.

En outre, Facebook devient un site référent particulièrement actif : selon ComScore, le trafic envoyé par Facebook vers des sites comme Amazon ou Ebay a progressé notablement (+328% et +81% respectivement) alors que Google stagne ou régresse légèrement.

LinkedIn, avec ses 85 millions d'utilisateurs, est le premier réseau professionnel et est valorisé à 2 milliards de dollars. Si Facebook est le leader en matière de recherche de personnes, LinkedIn se place comme une référence dans la recherche de professionnels et d’experts.

Restez à l’écoute pour la prochaine chronique!

____________________________________________________________________

GUILLAUME BOUCHARD, Président

Guillaume Bouchard est co-fondateur et président de NVI, une entreprise montréalaise spécialisée en stratégie interactive. Fondée en 2004, NVI est rapidement devenue la plus grande agence web spécialisée en SEO et médias sociaux au Canada, avec plus de 50 employés.

La mission de NVI est de construire des modèles de revenus viables sur Internet pour ses clients en développant et en commercialisant des plateformes web. NVI dispose d’un portfolio complet regroupant des clients de plusieurs industries : les Services - RE/MAX, Monster, Yellow Pages, l’Alimentation – McDonald’s, Danone, Médias Transcontinental, Astral Media, les Loisirs – Club Med, Reader’s Digest, etc.

Diplômé de la prestigieuse université HEC Montréal, Guillaume Bouchard s’est forgé un caractère d’entrepreneur en cumulant plus de 9 années d’expérience en tant que consultant, bloggeur et conférencier dans des événements d’envergure internationale. Guillaume a tenu une colonne chez SEOmoz.org, un blog anglophone de référence dans le domaine du e-marketing. Il est aujourd’hui co-fondateur et journaliste sur le blog francophone Go-referencement.org, un blog-ressource sur le référencement, le e-marketing et le Web 2.0.

Guillaume Bouchard est reconnu par ses pairs comme un leader de son industrie et tient souvent le rôle de conférencier lors de nombreuses conférences américaines et canadiennes (SES Toronto, Pubcon, Infopresse, etc.).

Guillaume Bouchard développe des partenariats à long-terme avec ses clients en leur offrant une vision claire et simplifiée du web dans une optique de retour sur investissement. Il sait surprendre le marché en maximisant des sites qui n’obtiennent pas le rayonnement attendu. Guillaume est une personne enthousiaste et déterminée à relever les défis et à atteindre les objectifs de ses clients.


La création d’un événement des Fêtes unique, un levier de votre marque employeur

À lire maintenant

La création d’un événement des Fêtes unique, un levier de votre marque employeur
François Legault est sur TikTok. Qu’attendez-vous pour y être?
Coup médiatique: le Groupe Tanguay
Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Quelles sont les règles à suivre pour vos événements des Fêtes?
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail