Valérie Parizeault (Studio Rose Flash)

Affaires entre filles

par Valérie Parizeault (Studio Rose Flash), le 26 janvier 2015


Lorsqu’on me demande si je fais affaire avec des hommes, le sourire en coin, je réponds que ça arrive, parfois, mais que c’est une rareté chez nous. Que voulez-vous, avec un portfolio truffé de sites web roses, de fleurs et de confettis, mon agence attire ce qu’elle met de l’avant, le féminin assumé.

Lorsqu’on me demande si je fais affaire avec des hommes, le sourire en coin, je réponds que ça arrive, parfois, mais que c’est une rareté chez nous. Que voulez-vous, avec un portfolio truffé de sites web roses, de fleurs et de confettis, mon agence attire ce qu’elle met de l’avant, le féminin assumé.

La question qui est sous-entendue est la suivante: Est-ce une si bonne idée, avec le marché et l’économie d’austérité qui s’annoncent, de se limiter à une clientèle ultra nichée? Et ma réponse sera toujours la même: Oui, plus que jamais!

Les relations au coeur de l’entreprise

Choisir sa clientèle de façon très pointue, c’est se simplifier la vie lorsque vous définissez vos communications et votre modèle d’affaires. C’est une règle qui s’applique tant à la designer de mode, qu’au fabricant de confitures, qu'aux grandes chaînes et qu’à l’agence de communications. La précision quant au développement de votre clientèle sera un facteur important pour assurer la pérennité de votre entreprise.

Pour notre part, elle fut déterminante afin de nous démarquer dans un marché compétitif: en nous adressant aux femmes en affaires directement, nous avons comblé un vide et sommes devenues une agence recherchée pour notre facilité à livrer des produits de communications, n’ayant pas peur des mots, girly, et surtout, pour avoir su établir des relations positives avec notre clientèle. Comment y sommes-nous arrivées? Voici quelques trucs:

1- Déterminez les besoins secondaires de vos clients

Oui, ils veulent un site web ou un logo, mais COMMENT veulent-ils que la relation d’affaires se déroule? Ils veulent un fling rapide et peu dispendieux? Une relation attentionnée avec des appels de suivi hebdomadaire? Ils sont sur un rebound d’une expérience désastreuse avec l’agence précédente?

2- Connaissez votre clientèle par coeur

Certes, vous connaissez les données statistiques de votre clientèle, mais connaissez-vous les réponses à ces questions:

  • Comment planifie-t-elle son année d’activités?
  • Comment prend-elle ses décisions d’achats?
  • Quels sont les problèmes ou les frustrations qu’elle rencontre dans son quotidien?
  • Quelles sont ses habitudes, ses passions, ses manies, ses secrets?

3- Allez au-devant de leurs besoins et adaptez vos activités selon ceux-ci

Lorsque notre focus principal est de servir une clientèle et non produire un service ou un produit spécifique, la vente devient plus facile car vous n’avez pas à convaincre votre client d'adopter quelque chose qui lui est inconnu. Je m’explique: notre clientèle est largement constituée de mères entrepreneures. Ces femmes sont habituées de tout faire d'elles-mêmes et j’oserais même dire qu’elles le préfèrent. Lorsque nous avons développé des cours de marketing en ligne, c’était pour combler leurs besoins en formation et, par la bande, leurs besoins de contrôler leurs communications. Ce service n’existait pas a priori; nous l’avons développé, modifié et peaufiné avec l’aide de clientes qui voulaient nous aider dans le processus.

Je vois la vente et les communications comme une relation symbiotique avec une clientèle précise. Dans les prochaines chroniques, je vais vous démontrer cette vision et toute la poésie d’une relation avec nos clientes qui en résulte.

____________

Passionnée par l'entrepreneuriat, le web et le marketing, Valérie Parizeault est la présidente et le cerveau droit du Studio Rose Flash, une boîte de communications pour femmes en affaires.


L’œil du rédacteur — Bâtiment, bâtisse, édifice ou immeuble?

À lire maintenant

L’œil du rédacteur — Bâtiment, bâtisse, édifice ou immeuble?
Vos événements perdent-ils de leur lustre?
Le marketing automatisé, qu’est-ce que c’est?
L’œil du rédacteur — Quand il faut sortir du cadre
L’apprentissage de langues étrangères : une des clés de la réussite professionnelle
L’œil du rédacteur — L’Internet, une surface ou un volume?
Optimiser les formulaires de votre site Web
Les politiciens aussi utilisent Instagram
L’œil du rédacteur — Le doublet, un vrai doublé!
Hé vous, les candidats des partis politiques québécois, quelle est votre histoire?
Un plan de commandite (plan de partenariats) doit répondre aux 10 questions suivantes
Stratégie d’affaires simplifiée pour superhéros