Pleins feux sur Studio Rose Flash

le 23 janvier 2015


Depuis ses débuts en 2004, le Studio Rose Flash développe des idées de grandeur pour ses clientes. Oui, oui, vous avez bien lu: cette agence unique au Québec s’adresse à une niche précise: les femmes entrepreneures et en particulier, les mamantrepreneures.

Depuis ses débuts en 2004, le Studio Rose Flash développe des idées de grandeur pour ses clientes. Oui, oui, vous avez bien lu: cette agence unique au Québec s’adresse à une niche précise: les femmes entrepreneures et en particulier, les mamantrepreneures.

Que ce soit pour établir ou rafraîchir une identité visuelle, innover dans les communications, repenser des documents corporatifs ou réaliser un site web, le Studio Rose Flash accorde à tout mandat, qu’il soit petit ou grand, compétences et créativité sans limites.

À la tête de Rose Flash, on retrouve un duo, Valérie Parizeault et Audrey Mayer, deux graphistes comptant plus de 30 ans d’expérience combinée, l’une dans les Laurentides et l’autre à Québec.

«Très tôt, nous avons adopté un modèle d’affaires virtuel, sans bureau physique fixe. Notre clientèle se retrouve à 95% sur le web, et le fait de travailler chacune chez soi nous permet une souplesse au niveau de nos horaires. Un concepteur heureux et dans sa bulle va être plus créatif, et nos bulles ont des vues forestières et montagneuses», explique Valérie Parizeault.

Et pourquoi se limiter à une clientèle aussi précise?

«D’abord, parce qu’il y avait une opportunité d’affaires. Nous fréquentons des milieux composés d’artisanes et d’entrepreneures et celles-ci avaient besoin d’être encadrées dans leur marketing et leurs communications. Cependant, elles n’avaient pas le budget pour engager une agence. Nous offrons donc des services d’agence à plus petite échelle avec une équipe tricotée serrée. Notre approche est chaleureuse et décontractée, notre travail est professionnel et souvent… rose!», exprime Audrey Mayer.

«Ensuite il faut dire que c’est par intérêt et par choix esthétique que nous travaillons avec des femmes en affaires. Nous sommes des cheerleaders de la réussite au féminin et voulons donner toutes les chances possibles à nos clientes, peu importe leur budget ou leurs connaissances», poursuit Valérie Parizeault.

À ce propos, un des volets uniques du Studio Rose Flash, c’est sa formation marketing virtuelle, véhiculée par le biais de son infolettre, son blogue, ses capsules vidéo YouTube et son site soeur, coursetpixels.com.

«L’éducation de nos clientes, c’est un investissement dans leur réussite, et à plus long terme, dans la nôtre», assurent les cofondatrices du Studio Rose Flash.

Pour l’avenir, le duo créatif développe des projets en parallèle de leurs mandats de design graphique et web.

«Nous voulons développer des outils pour bonifier la vie entrepreneuriale de nos clientes. Bien que nous en soyons encore à l’étape de la conception, nous sommes confiantes que l’ajout de cette nouvelle branche au Studio Rose Flash sera une aventure stimulante et haute en couleurs!», conclut Audrey Mayer.

_________________

Pour contacter le Studio Rose Flash

514-360-1777
Site web
Facebook
Twitter
YouTube


L’évolution du Multimédia de 1990 à nos jours

À lire maintenant

En 2019 le Marketing devra laisser sa place à l’Expérience Client
L’évolution du Multimédia de 1990 à nos jours
L’importance de mesurer les résultats de sa campagne d’influence
Est-ce que les détaillants québécois sont prêts pour le Vendredi Fou/Cyber Lundi?
Comment créer de la valeur comme Batman?
Un autre regard sur les commandites
Êtes-vous le visionnaire, le perturbateur dans votre organisation ?
Portrait de femmes en agence Web
L’importance des avis en ligne (reviews)
Impliquer plusieurs partenaires numériques dans un même projet pourrait vous coûter cher!
L’œil du rédacteur — En français svp!
L’œil du rédacteur — Pareil, pas pareil : le rhume et la grippe