Société québécoise de la rédaction professionnelle

L’œil du rédacteur - Bien que appelle-t-il le subjonctif ou l’indicatif?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 22 février 2015


Bien que certaines locutions conjonctives formées avec que permettent l’utilisation de l’indicatif, d’autres exigent qu’elles soient suivies du subjonctif. C’est le cas de la locution bien que qui introduit en général l’idée d’une concession ou d’un compromis.

«Bien que j’aie envie de ces fleurs, je ne me les offrirai pas.» Dommage, tout de même!

Jusqu’à la fin du 17e siècle, les deux modes – subjonctifs et indicatifs – étaient utilisés. Toutefois, le subjonctif a peu à peu imposé sa loi et le fait d’opter pour l’indicatif est aujourd’hui fort critiqué!

_________________

Lucie Fauteux, rédactrice agréée
Pour nous écrire: [email protected]


La création d’un événement des Fêtes unique, un levier de votre marque employeur

À lire maintenant

La création d’un événement des Fêtes unique, un levier de votre marque employeur
François Legault est sur TikTok. Qu’attendez-vous pour y être?
Coup médiatique: le Groupe Tanguay
Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Quelles sont les règles à suivre pour vos événements des Fêtes?
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail