Jeanne-Ermine Michel

Linkedin: Conseil et astuces

par Jeanne-Ermine Michel, le 7 novembre 2014


Si vous décidez de venir travailler au Canada, et plus précisément au Québec, je vous conseille plus que fortement d’avoir un profil LinkedIn. En effet, ici, personne ne connaît Viadeo. Le principe de LinkedIn: mettre toutes vos expériences professionnelles et vos compétences en ligne.

Si vous décidez de venir travailler au Canada, et plus précisément au Québec, je vous conseille plus que fortement d’avoir un profil LinkedIn. En effet, ici, personne ne connaît Viadeo. Le principe de LinkedIn: mettre toutes vos expériences professionnelles et vos compétences en ligne.

L’avantage, ce sont les autres personnes qui valident vos compétences et écrivent des recommandations. Il faut savoir que:

  • 94% des recruteurs consultent les profils LinkedIn
  • le Canada arrive au 5e rang en ce qui a trait au nombre d’utilisateurs
  • 25,82% de la population canadienne est sur LinkedIn soit 1 Canadien sur 4
    Pour retrouver d’autres chiffres, lire l’article «30 statistiques sur Linkedin qui vous surprendront» du journal Metro.

Mon conseil: mettez toutes vos expériences professionnelles, que ce soit des stages, des petits jobs ou des emplois. Contrairement à la France, le fait d’avoir plusieurs expériences différentes est plutôt bien vu.

Pensez aussi à remplir la partie «Compétences» et à demander à vos contacts de les valider afin de sécuriser vos interlocuteurs. Il est important que vos outils (CV, lettre de motivation et profil sur les médias sociaux) rassurent le recruteur qui a besoin d’être convaincu que vous êtes la bonne personne!

Il est important d’avoir des recommandations en relation à vos expériences précédentes. Je sais que ce n’est pas toujours facile à avoir, mais si vous pouvez, n’hésitez pas (tant que l’expérience a été positive)! Pour vous donner mon expérience: je n’osais pas le faire et quand j’ai vu qu’une personne de mon ancien travail avait eu une super recommandation, je me suis lancée… Et je ne le regrette pas! Vous n’êtes pas obligé d’avoir des recommandations du PDG, pensez aussi à vos collègues ou aux fournisseurs avec lesquels vous étiez en contact.

Votre recherche d’emploi est un peu comme si vous vendiez un produit: vous devez penser bien sûr au produit lui-même, c’est-à-dire le fond comme vos expériences et/ou vos diplômes, mais c’est aussi une question d’esthétisme, de forme (on a toujours plus envie d’acheter un aliment bien emballé!). Si vous êtes graphiste, n’hésitez pas à ajouter votre portfolio. Malheureusement, souvent les gens ne se mettent pas assez en valeur. Votre profil LinkedIn est votre vitrine. Il faut donc que vous rédigiez un texte vous présentant, que vous ayez une photo professionnelle (lors du TruMontréal, on a appris qu’une personne avait choisi une photo d’elle dans un spa…), que vous décriviez vos expériences le plus précisément possible, que vous expliquiez ce que vous rechercher comme mission et cadre de travail.

LinkedIn est aussi un bon moyen de vous créer des contacts pour former votre réseau. Grâce à ce réseau, vous pouvez rencontrer des personnes clés qui travaillent dans l’entreprise qui vous fait rêver. J’utilise beaucoup LinkedIn pour contacter des personnes qui travaillent dans les communications et le recrutement à Montréal. J’ai ainsi pu être en contact avec une personne qui m’a permis d’être bénévole, d’autres qui m’ont donné de précieux conseils… Il faut travailler votre façon d’approcher les gens, ayez une question qui peut les intéresser. Attention: ne pas préciser que vous recherchez un emploi d’entrée de jeu, car ce n’est pas toujours eux qui seront le plus à même de vous aider et, surtout, car le plus important est de vous faire connaître et de montrer votre expertise. Grâce à ce fameux réseau, vous allez pouvoir rencontrer encore plus de personnes et au final, trouver une job. Penser aussi à rejoindre des groupes liés à votre secteur d’activité. Si vous êtes actifs dans les discussions, vous aurez une grande visibilité. Vous pouvez aussi utiliser LinkedIn pour en apprendre plus sur la page entreprise et contacter des employés. D’où l’importance pour les entreprises d’avoir une page entreprise attractive. Pour finir, n’hésitez pas à rédigez votre profil en anglais surtout si vous souhaitez postuler dans d’autres régions que le Québec!

N’hésitez pas à m’écrire si vous avez des questions sur cette chronique ou des suggestions pour les prochaines.

A très bientôt,

JeMLaCoM

Pour me joindre:

Blogue: http://jmlacom.wordpress.com/
LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/jeanneerminemichel
Twitter: https://twitter.com/padme42
Mon courriel: jeannermine@gmail.com


Désolé Julie, je veux parler à Jérôme

À lire maintenant

La loyauté envers une marque, un concept désuet?
Désolé Julie, je veux parler à Jérôme
L'œil du rédacteur — Sauvons nos problèmes !
Le domaine de l’événementiel t’intéresse?
Parlez-moi de vos connaissances informatiques
Comment utiliser les réseaux sociaux quand on est une entreprise de détail
Le couteau suisse pour l’événementiel et le tourisme — Le modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS)
Facebook Zero, vraiment?
L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes
Rapport sur la Loi canadienne anti-pourriel — En pause le temps d’être clarifiée
L'œil du rédacteur — Beau temps, mauvais temps
Que doit-on savoir sur le numérique pour 2018?