Plein feux sur Orkestra

le 26 septembre 2014


Au départ, l’idée était plutôt simple: donner l’occasion aux gens de Gatineau de vivre autre chose que des partys avec des sandwichs pas de croûte pendant les conférences de presse et les divers événements de l’époque. Habité par un rêve démesuré, Colin Laramée-Plouffe voulait simplement mettre la créativité au service de ses événements, faire vibrer les gens avec les marques. Il fonda alors Orkestra, avec un «k», parce que c’était beaucoup plus cool de même, en 2007.

C’est en 2008 que l’animateur de radio Alex Van Dieren est venu lui prêter main forte. Homme d’affaires hyperactif avec un grave déficit d’attention, Alex avait (et a toujours) une passion inébranlable pour le développement de la région de Gatineau-Ottawa. Impliqué dans plusieurs sphères de la communauté, il avait lui aussi des idées de grandeur pour des opérations événementielles qui n’avaient pas vu le jour encore en Outaouais.

De 2008 à 2010, Orkestra a donc multiplié les événements et les offensives terrain pour des clients de tous les horizons: Labatt, Red Bull, Subway, Molson Coors, Oakley, la Ville de Gatineau, le Mont Cascades, et l’équipe de hockey junior majeur les Olympiques de Gatineau. Si bien qu’en 2010, l’agence a mis au monde le premier festival de la bière d’envergure à Gatineau. Accueillant 15 000 festivaliers à sa première édition, le Festibière de Gatineau est rapidement devenu un incontournable en Outaouais. L’événement s’est d’ailleurs mérité une troisième position au Grand Prix du tourisme en 2013.

Mais ce n’était pas assez.

En 2014, les deux fondateurs provoquent un important virage pour Orkestra: transformer la boîte événementielle en agence de publicité intégrée. Ils recrutent alors le concepteur-rédacteur Dominic Faucher (ex-Bleublancrouge) pour agir à titre de directeur de création. Du haut de ses 26 ans, il aide Orkestra à développer un volet publicitaire avec une nouvelle vision des projets en cours. Il en profite aussi pour rallier de nouveaux clients à l’agence: la Ville de Gatineau, le Service de police de Gatineau, le Nordik Spa-Nature, le Musée des beaux-arts du Canada, les Galeries de Hull et la Commission de la Capitale Nationale. Se développent du coup de nouveaux projets événementiels, comme le Rockfest de Montebello, le Grand Prix Cycliste de Gatineau, les Jeux de la francophonie canadienne, le Festival des bâtisseurs et le Festival Outaouais Émergent.

Toujours dans l’optique de pousser sa créativité et son expansion à sa limite, Orkestra investit aujourd’hui dans de nouveaux projets d’envergure et invite les créatifs d’ici comme d’ailleurs à supporter ses offensives tant événementielles que publicitaires. L’agence met d’ailleurs en garde les gens qui anticipent un essoufflement des ardeurs de son équipe avec son slogan bien choisi: Le fun commence.

Exemples de travaux:

JEUX DE LA FRANCOPHONIE

Jeux de la Francophonie canadienne - Gatineau 2014 from Orkestra on Vimeo.

LE ROCKFEST DE MONTEBELLO

ROCKFEST 2014 from Orkestra on Vimeo.

LES GALERIES DE HULL

Galeries de Hull / Saison Printemps-Été 2014 - Making Of from Orkestra on Vimeo.

VILLE DE GATINEAU - CULTURE

Vivez l'expérience 2014 - Ville de Gatineau from Orkestra on Vimeo.


Le marché de l’emploi en temps de Covid

À lire maintenant

Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?
Astuces pour nourrir votre santé mentale au boulot