iProspect

Le «Search Marketing»

par iProspect, le 30 novembre 2010


Internet est le seul media à avoir connu une croissance de ses revenus publicitaires en 2009. La publicité en ligne dépasse progressivement la publicité sur les médias traditionnels tels que la télévision et les journaux. Aujourd’hui, la recherche par mot-clé est la forme de publicité la plus populaire sur Internet. Plus de 741 millions de dollars ont été dépensé au Canada en 2009 et plus de 15 milliards aux États-Unis.

Le «Search Marketing», c’est quoi?
Le «search marketing», ou «recherche par mot-clé», est en fait l’action d’effectuer une requête par le biais d’un mot-clé sur un site offrant un moteur de recherche. Cette forme de publicité permet une meilleure intention d’achat car l’entreprise cible avec plus de précision ce que recherche le consommateur.

Les années 90 ont connu l’arrivée des moteurs de recherche traditionnels (AltaVista, la Toile du Québec, Lycos) et ces derniers ont progressivement été remplacés par des moteurs plus évolués mais très similaires en terme d’affichage des résultats (Yahoo, Google, Bing, Ask). Depuis quelques temps, l’émergence de moteurs de recherche à caractère «social» (YouTube, Facebook, MySpace, LinkedIn, Twitter) viennent redéfinir cet univers en constante ébullition.

Les 3 axes du «Search Marketing»
Le «Paid Search» (ou PPC, pour Pay Per Click) est une tactique qui permet d’obtenir du trafic ciblé vers votre site en payant par clic lorsqu’un internaute effectue une requête sur un moteur de recherche. Le coût payé pour chacun des clics est tributaire d’un système d’enchère extrêmement évolué et basé principalement sur 3 critères: la qualité de la page vers laquelle vous dirigez l’internaute, le taux de clic de l’annonce par rapport aux annonces concurrentes et le prix maximum que vous êtes prêts à débourser pour chaque clic. Comme l’offre et la demande varient pour chacun des mots-clés visés, certains valent plus chers que d’autres, notamment ceux moyennant un grand volume de recherche et sur lesquels plusieurs annonceurs désirent obtenir de la visibilité. La force de cette tactique est sa flexibilité; vous pouvez augmenter et réduire la quantité de clics obtenus par jour assez rapidement et assez facilement. Sa plus grande faiblesse est que vous ne bâtissez que très peu d’équité à long terme; lorsqu’on arrête d’investir dans cette tactique, il n’y aura que très peu de trafic résiduel.

L’«Organic Search» (ou SEO, pour Search Engine Optimization) est une tactique qui a pour objectif d’optimiser les plus importants facteurs permettant l’obtention d’un classement en tête d’affiche de mots-clés non-payants au sein de moteurs de recherche. Les 3 principaux facteurs qui influencent ce classement sont l’indexabilité, la pertinence et la popularité. L’indexabilité s’atteint en offrant une solution technologique qui permet aux «robots» des moteurs de recherche d’indexer tout le contenu d’un site. La pertinence s’améliore en offrant un contenu en axe avec les mots-clés sur lesquels on désire se positionner. La popularité, quant à elle, peut être améliorée en continu en obtenant des liens provenant de sites web externes ciblés et de thèmes semblables.

Le «Social Search» (ou SMO, pour Social Media Optimization) est une tactique qui a pour objectif de maximiser la visibilité de contenus au sein de sites à caractère social. Généralement, ces plateformes comportent une dimension publicitaire (ex.: Facebook Ads, YouTube promoted videos) mais aussi une dimension sociale (votes, newsfeed, reviews, etc.) qui peuvent être influencés. Le SMO consiste à créer un maximum d’effet viral sur les contenus présents au sein de ces sites en utilisant de façon synergétique la dimension publicitaire et communautaire.

Je vous parlerai des perspectives d’avenir du «Search» lors de ma prochaine chronique! Vous pouvez aussi consulter notre section média.

____________________________________________________________________

GUILLAUME BOUCHARD, Président

Guillaume Bouchard est co-fondateur et président de NVI, une entreprise montréalaise spécialisée en stratégie interactive. Fondée en 2004, NVI est rapidement devenue la plus grande agence web spécialisée en SEO et médias sociaux au Canada, avec plus de 50 employés.

La mission de NVI est de construire des modèles de revenus viables sur Internet pour ses clients en développant et en commercialisant des plateformes web. NVI dispose d’un portfolio complet regroupant des clients de plusieurs industries : les Services - RE/MAX, Monster, Yellow Pages, l’Alimentation – McDonald’s, Danone, Médias Transcontinental, Astral Media, les Loisirs – Club Med, Reader’s Digest, etc.

Diplômé de la prestigieuse université HEC Montréal, Guillaume Bouchard s’est forgé un caractère d’entrepreneur en cumulant plus de 9 années d’expérience en tant que consultant, bloggeur et conférencier dans des événements d’envergure internationale. Guillaume a tenu une colonne chez SEOmoz.org, un blog anglophone de référence dans le domaine du e-marketing. Il est aujourd’hui co-fondateur et journaliste sur le blog francophone Go-referencement.org, un blog-ressource sur le référencement, le e-marketing et le Web 2.0.

Guillaume Bouchard est reconnu par ses pairs comme un leader de son industrie et tient souvent le rôle de conférencier lors de nombreuses conférences américaines et canadiennes (SES Toronto, Pubcon, Infopresse, etc.).

Guillaume Bouchard développe des partenariats à long-terme avec ses clients en leur offrant une vision claire et simplifiée du web dans une optique de retour sur investissement. Il sait surprendre le marché en maximisant des sites qui n’obtiennent pas le rayonnement attendu. Guillaume est une personne enthousiaste et déterminée à relever les défis et à atteindre les objectifs de ses clients.


5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi