Société québécoise de la rédaction professionnelle

L’œil du rédacteur - Supporter ou appuyer?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 19 décembre 2014


Dans la phrase Les syndiqués ont supporté leur chef jusqu’au dernier moment, déduisez-vous que les syndiqués étaient d’accord avec leur chef?

La réponse est non. En effet, supporter n’équivaut pas au mot anglais support. On ne supporte pas le Canadien, on l’encourage. Supporter est synonyme de tolérer, d’endurer, et n’a donc rien de positif. En fait, on ne supporte quelqu’un que lorsqu’on ne peut faire autrement!

Pensez-y quand votre voisin tondra sa pelouse à 8 heures le dimanche matin. Vous le supporterez (tolérerez) certes, mais pour rien au monde vous ne voudrez l’encourager!

_________________

Charles Allain, rédacteur agréé
Pour nous écrire: [email protected]

À lire maintenant

Adoptez l’assertivité au boulot 
Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle