Pleins feux sur Ad hoc recherche

le 8 août 2014


Ad hoc recherche, c’est l’histoire d’une très grande amitié entre deux hommes. Stéphan Harris et Michel Berne. Deux hommes issus de deux univers différents (un gars de région, plus précisément, de Baie-Comeau et un Montréalais de descendance française) et que tout séparait, du moins en apparence. Deux hommes que la bière a réunis pour notre plus grand bonheur. Nos fondateurs se sont en effet rencontrés lors de leur baccalauréat à HEC Montréal pendant un rallye brasseries, une épreuve hautement intellectuelle. Ce n’est pas un secret que je dévoile ici, puisque ce contenu fait partie de la formation aux nouveaux employés (on appelle ça de la transparence!).

Au-delà de leur passion pour le houblon, ces deux hommes ont, depuis 1984, démontré une persévérance et une vision hors du commun. L’entreprise occupait alors une partie de l’appartement de Michel, soit entre le salon et la cuisine. Le traitement statistique se faisait la nuit sur l’ordinateur central des HEC. Les sondages téléphoniques étaient remplis sur des questionnaires en papier. L’échantillonnage des numéros de téléphone se faisait à même les annuaires téléphoniques. Les copier/coller de tableaux et graphiques dans les rapports se faisaient avec des ciseaux et de la colle.

Ad hoc recherche fête cette année ses 30 ans et est devenue l’un des principaux acteurs de la recherche marketing au Québec. Elle offre, de manière intégrée, toute la gamme des services de recherche qualitative et quantitative à l’échelle de l’Amérique du Nord. Ad hoc, c’est aussi …

• …un quart de million de répondants sondés annuellement par le biais du Web, du téléphone ou en face à face. On estime que depuis sa fondation, 95% des ménages québécois ont répondu à au moins un sondage de la firme.

• … trois salles de groupes de discussion totalement modulables et une salle de super-groupes où on y a testé autant des concepts de machines de loterie-vidéo, de laveuses-sécheuses, de hottes de cuisine et d’ étalages de produits d’épicerie que les aspirations profondes des Québécois . De plus, certains des plus beaux succès commerciaux mis en marché par nos clients y ont vu le jour.

• …une équipe de soixante professionnels de la recherche à temps plein provenant d’une variété de disciplines (marketing, communications, management, psychologie, sociologie, mathématiques, etc.) ainsi qu’une équipe de cent cinquante interviewers à temps partiel. Vous voulez un sondage en mandarin? C’est possible.

• … une philosophie de «sur mesure» qui trouve toujours l’approche la mieux adaptée à toute problématique de recherche pour tous les types d'entreprises, associations et organisations imaginables, des plus petites en démarrage jusqu'aux plus grandes multinationales. D’ailleurs, chez Ad hoc, le mot d’ordre est que TOUT se mesure!

Mais d’abord et avant tout, Ad hoc, c’est une firme passionnée de recherche, entièrement dédiée à ses clients et où il fait bon travailler.

Pour suivre nos aventures, rejoignez-nous sur:
o le blogue
o la page Facebook
o la page LinkedIn
o le fil twitter


Comment composer avec son TDAH au travail

À lire maintenant

Comment composer avec son TDAH au travail
Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies