Groupe HRM

Diffusez votre marque employeur sur les réseaux sociaux

par Groupe HRM, le 2 octobre 2014


Pour bénéficier des avantages d'une marque employeur, vous devez la faire rayonner, vous assurez qu'elle soit visible auprès des groupes de candidats que vous avez ciblés. Bien entendu, il est toujours possible d'utiliser les outils traditionnels (affichage papier, publicité radio, etc.) qui sont encore tout à fait pertinents pour certains groupes cibles. Il ne faudrait cependant pas oublier les réseaux sociaux qui sont indéniablement devenus des outils incontournables dans le monde du recrutement.

Adopter une approche de «Storytelling» transmédias

La marque employeur est essentiellement un message émotif. Même si la décision de changer d'emploi comporte des dimensions très rationnelles (salaire, proximité du lieu de travail, avantages sociaux, etc.), une carrière est une occasion de s'épanouir et est donc fondamentalement un choix émotif. En ce sens, l'approche de «Storytelling» est très appropriée. Elle permet de toucher les candidats en leur racontant une histoire qui les rejoint. De plus, la dimension transmédias est intéressante puisque l'on sait que les candidats tout comme les clients s'abreuvent à différentes sources. La stratégie idéale mise donc sur des éléments dispersés sur plusieurs médias, mais faisant tous parties d'une seule et même histoire: la promesse employeur.

Choisir le bon réseau social

Il existe une multitude de réseaux sociaux et il ne nous ait pas possible en un article de présenter de manière exhaustive toutes les possibilités. On sait cependant que les réseaux sociaux qui de manière générale semblent les plus pertinents pour les chercheurs d'emploi sont Facebook (83%), Twitter (40%), Google + (37%) et Linkedin (36%). Pour les recruteurs, le portrait est différent, mais on retrouve les mêmes plateformes: Linkedin (94%), Facebook (65%), Twitter (55%) et Google + (18%).

Il faut comprendre que chaque réseau social rejoint des groupes différents avec des stratégies différentes.

▪ Linkedin rejoint d'abord et avant tout des professionnels en administration et des domaines techniques. Il s'agit d'une plateforme qui permet de trouver et d'interpeller directement les candidats pour leur faire une offre tout en permettant quand même de positionner l'entreprise en tant qu'employeur.

▪ Facebook est une plateforme sur laquelle les gens n'aiment pas être interpellés directement par les entreprises, mais on peut miser sur sa grande viralité et sa dimension ludique pour communiquer avec les candidats. Elle rejoint les individus de tous les secteurs d'activités.

▪ Twitter est un outil très performant pour diffuser du contenu (offre d'emploi, «Branding employeur», article de fond, etc.) qui rejoindra les professionnels œuvrant dans des domaines où l'accès rapide à l'information est une priorité (ex.: finance, informatique, journalisme, marketing, communication, etc.).

▪ Google + permet d'abord et avant tout de se positionner comme employeur et permet de rejoindre des professionnels dans les domaines techniques, marketing, communication et les métiers de l'administration.

Bien entendu, les sites de partage de contenu tels que YouTube, Pinterest ou encore, Instagram peuvent contribuer à diffuser votre marque employeur.

Multiplier les formats de contenu

On a souvent tendance à se limiter aux formats de contenu les plus conventionnels: les articles car ils sont peu coûteux et les vidéo car elles sont très efficaces. Cependant, votre marque employeur peut également être communiquée à travers d'autres formats. Ce peut être des photos, mais aussi des diaporamas ou des infographiques. Diversifier le format permet non seulement de rejoindre les candidats en fonction de leur mode de communication privilégié, mais également d'offrir une expérience candidat plus diversifiée.

Pour les diaporamas, la plateforme SlideShare.net qui appartient à Linkedin s'impose comme étant une solution très intéressante. C'est ni plus ni moins que le YouTube du «Powerpoint» (ou Keynote). La force de ce site est que les diaporamas que l'on y dépose peuvent facilement être intégrés et redistribués sur les grands réseaux sociaux.

Les infographiques sont une autre approche intéressante. Dans un monde de plus en plus influencé par l'image, le fait de pouvoir synthétiser son message de manière graphique le rend non seulement plus accrocheur, mais en augmente l'impact.

Raconter l'histoire de différentes façons

Nous avons souligné précédemment l'importance de varier les plateformes et les formats, mais n'oublions pas que le contenu en soi peut épouser différentes formes. La même histoire peut-être racontée à travers des témoignages, des études de cas, des nouvelles, des descriptions de meilleures pratiques, des statistiques, des reportages, des contenus d'experts, etc. Dépendamment des segments que l'on souhaite rejoindre et des plateformes que l'on utilise, certains styles fonctionneront mieux que d'autres. Sur Facebook par exemple, des contenus plus inusités ou divertissants seront plus appropriés, alors que sur Linkedin, on devra valoriser le partage d'expertise et les études de cas.

En conclusion...

Partager sa marque employeur c'est d'abord raconter l'histoire que l'on souhaite proposer aux candidats et aux employés. Les réseaux sociaux sont d'excellents outils pour toucher les candidats et leur faire vivre une expérience qui témoigne de l'opportunité de carrière qu'on leur propose. Ils doivent donc être une composante essentielle de la stratégie de communication de votre marque employeur.


Allier innovation et changement : un défi colossal!

À lire maintenant

Des femmes à la direction : l’exception qui confirme la règle
La libération de droits musicaux en publicité
Ce que vous devez savoir sur les droits musicaux
Le SEO local bientôt payant sur Google Mon Entreprise?
La génération Z et Instagram : le changement des codes esthétiques
Comment intégrer la période estivale dans notre marketing
Qu’est-ce que la création de contenu?
Profils atypiques en milieu de travail
Les 10 avantages de la programmatique
Vous utilisez toujours un acheteur de média?
BIG DATA : 3 éléments principaux à considérer à court terme
Les choses essentielles à faire pour votre boutique en ligne