Sylvain Desrochers

Gaz Métro et les notaires

par Sylvain Desrochers, le 13 novembre 2010


La récente publicité de Gaz Métro surprend les étudiants; ils ne sont pas habitués à voir des publicités d’images, plus corporatives, sans ambition commerciale déclarée.

Réflexions de Sylvain Desrochers avec ses étudiants du cours Publicité et culture au Certificat de publicité (UdeM)

La récente publicité de Gaz Métro surprend les étudiants; ils ne sont pas habitués à voir des publicités d’images, plus corporatives, sans ambition commerciale déclarée. «Quel est l’intérêt?» disent certains. Puis on la visionne de nouveau. De la cour arrière d’un immeuble, une main invisible dessine à la craie une flamme qui se transforme en arbre avec une balançoire; une fenêtre s’ouvre sur un mur de brique, une vigne s’agrippe, une cascade coule et le décor d’ensemble s’éclaircit. Apparaissent un texte et une signature, le tout sous la voix d’une chorale. Et là, déclic: «c’est beau, différent, ça vient me chercher, ça touche notre côté affectif, j’ai envie d’avoir ça chez moi.» Mes étudiants ont bien noté à la fois l’importance de cette musique et l’absence de personnages. Certains parlent d’un élan, de mouvement collectif et la publicité reflète parfaitement le slogan selon eux. Bref, Gaz Métro repense l’énergie et Sid Lee repense l’image de Gaz Métro dans une parfaite synergie. C’est noté «A».

La publicité de la Chambre des notaires. Voilà un genre unique: le différé en direct. Dans le cadre de l’émission «Tout le monde en parle», l’animateur vedette Pierre Légaré est filmé en plongée dans son salon et l’image apparaît en direct à son écran de télé. On aime. C’est nouveau. Vivant. Intriguant. Décalé. Le texte complète bien cette mise en scène originale par sa pertinence avec l’actualité ou mieux encore avec le sujet de l’émission. Aurait-on pensé, il y a quelques années, à un concept «décalé» ou à tout le moins innovant pour ce client? L’agence bleublancrouge a vraisemblablement bien su conseiller son client qui ne perd pas la face dans ce jeu. Bien que mes étudiants ne se sentent pas partie intégrante du groupe cible primaire, ils comprennent bien que monsieur et madame «toutlemonde» sont invités à se poser des questions avant de décider et d’entreprendre quelque chose. La fonction conseil de l’agence met donc de l’avant la fonction conseil du notaire. Légal et enregistré.


L’œil du rédacteur — Bâtiment, bâtisse, édifice ou immeuble?

À lire maintenant

L’œil du rédacteur — Bâtiment, bâtisse, édifice ou immeuble?
Vos événements perdent-ils de leur lustre?
Le marketing automatisé, qu’est-ce que c’est?
L’œil du rédacteur — Quand il faut sortir du cadre
L’apprentissage de langues étrangères : une des clés de la réussite professionnelle
L’œil du rédacteur — L’Internet, une surface ou un volume?
Optimiser les formulaires de votre site Web
Les politiciens aussi utilisent Instagram
L’œil du rédacteur — Le doublet, un vrai doublé!
Hé vous, les candidats des partis politiques québécois, quelle est votre histoire?
Un plan de commandite (plan de partenariats) doit répondre aux 10 questions suivantes
Stratégie d’affaires simplifiée pour superhéros