Camille Lamy (V)

Des intégrations qui enrichissent le contenu d’En mode Salvail

par Camille Lamy (V), le 26 mai 2014


Le talk-show de fin de soirée de V, En mode Salvail, a été l’hôte de nombreux concepts de créativité média lors de sa première saison qui ont enrichi le contenu de l’émission et beaucoup amusé le public. Présentées comme des topos, les téléspectateurs ont vu des intégrations de qualité, travaillées de concert avec les producteurs de l’émission afin de s’assurer de la fluidité des placements de produits.

Tout d’abord, Telus, commanditaire officiel de l’émission, souhaitait transformer le quotidien des téléspectateurs d’En mode Salvail. Pour ce faire, le public était invité à envoyer via la messagerie texte d’Éric Salvail un court message qui explique comment Telus pourrait changer leur quotidien. Telus a tout d’abord offert une tablette électronique à un enfant autiste qui avait beaucoup de route à faire pour ses examens à l’hôpital et lui a également permis de se détendre avec sa famille à Québec. Telus a offert par la suite une tablette et une formation à une grand-maman qui souhaite demeurer en contact avec les siens. Finalement, une dame qui souhaitait passer du temps avec Éric Salvail a pu réaliser son rêve grâce au commanditaire. En plus de découvrir des histoires touchantes, le public a vu Telus améliorer le quotidien de gens pendant plusieurs semaines.

Afin d’augmenter la notoriété de Pépito Sangria et de générer des ventes, Éric Salvail a aussi réalisé un topo où il se rendait en surprise chez des gens afin de souligner la fête des mères. La bonne humeur légendaire de l’animateur combinée à la surprise du public a créé des capsules divertissantes qui ont enrichi le contenu de l’émission de façon toute naturelle.

Les rôtisseries St-Hubert ont aussi contribué à réaliser deux reportages diffusés lors d’En mode Salvail. Le premier se déroulait en épicerie, où Éric Salvail s’est amusé à faire goûter des produits St-Hubert et improviser des chasses aux trésors avec des clients. Dans le deuxième cas, Éric a été livreur d’un jour, et s’est rendu chez des clients afin de leur apporter leur repas, gratuitement.

Finalement, GM a permis à V de tenir sur ses ondes le plus gros concours de son histoire, en remettant 4 Chevrolet à des téléspectateurs du populaire talk-show de fin de soirée.

Toutes ces intégrations ont été gagnantes, percutantes et naturelles parce qu’elles conservaient la couleur de l’émission et de l’animateur, tout en mettant de l’avant les différents attributs des produits des annonceurs.

Ne manquez pas la deuxième saison d’En mode Salvail dès septembre 2014.

À lire maintenant

Adoptez l’assertivité au boulot 
Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle